27 نوفمبر 2012
Ouganda : il faut empêcher l'adoption du projet de loi contre l'homosexualité

Bracelet End Homophobia (« En finir avec l'homophobie »), décembre 2010. © Felix Masi/Demotix

 

Le Parlement ougandais se prépare actuellement à débattre autour d'un projet de loi contre l'homosexualité qui, s'il venait à être adopté, enracinerait la haine et la discrimination envers les lesbiennes, les gays, les bisexuels et les transgenres (LGBT), ainsi qu'envers les personnes perçues comme telles.


Le projet de loi va beaucoup plus loin que le Code pénal ougandais, qui interdit déjà les relations sexuelles entre partenaires consentants du même sexe. Tel qu'il est rédigé pour l'instant, ce texte prévoit des condamnations à perpétuité en cas de relations homosexuelles consenties. Plus inquiétant encore, il pourrait même autoriser le recours à la peine de mort pour « homosexualité aggravée ».


En Ouganda, les lesbiennes, les gays, les bisexuels et les transgenres sont constamment harcelés, agressés et maintenus sous étroite surveillance. Ils sont souvent expulsés de chez eux, des effractions sont commises sur leurs lieux de travail et ils sont fréquemment accusés de « recruter » des enfants pour les rendre gays. L'adoption d'un texte législatif pour prendre pour cible et persécuter encore davantage ces personnes ne pourra que faire empirer les traitements qu'elles subissent.


Amnesty International a besoin de vous de toute urgence pour faire pression sur le Premier ministre et le responsable de l'opposition afin d'empêcher que ce projet de loi soit adopté.

5921
عدد التحركات التي تم القيام بها

بادر بالتحرك

Campaign has expiredCette action est fermée. Merci pour votre soutien
663,161
إجمالي عدد التحركات
التي بادر بها أشخاص مثلك