تقرير منظمة العفو الدولية لعام  2013
حالة حقوق الإنسان في العالم

بيان صحفي

20 ديسمبر 2012

Amnesty International salue le vote de l'ONU sur les Mutilations génitales féminines comme une avancée majeure

Une résolution contre les mutilations génitales féminines (MGF) a été approuvée par l'Assemblée générale des Nations unies, initiative qu'a saluée Amnesty International.

« C'est un moment important pour chaque personne engagée dans la lutte contre les MGF, et plus particulièrement pour toutes les femmes, jeunes filles et fillettes qui sont touchées par cette pratique grotesque, a indiqué José Luis Díaz, représentant d'Amnesty International auprès des Nations unies à New York.

« La résolution de l'ONU place les Mutilations génitales féminines dans un cadre relatif aux droits humains et requiert une approche holistique, qui met l'accent sur le renforcement du pouvoir d'agir, sur la promotion et la protection de la santé en matière de sexualité et de procréation, et sur le fait de briser le cycle de la discrimination et de la violence. »

Ce vote est une grande première pour l'Assemblée générale de l'ONU. Chaque année, les MGF touchent près de trois millions de filles, dans près de 30 pays.

AI Index: PRE01/627/2012
المنطقة
البلد
For further information, contact مكتب الإعلام الدولي

مكتب الإعلام الدولي

هاتف : +44 (0) 20 7413 5566
الساعة 9:30 حتي 17:00 بتوقيت جرينتش يوم الاثنين الى الجمعة
هاتف : +44 (0) 777 847 2126
الخط المفتوح 24 ساعة في اليوم
فاكس : +44 (0) 20 7413 5835
مكتب الإعلام الدولي
Peter Benenson House
1 Easton Street
London
WC1X 0DW
بريطانيا
لمتابعة المكتب الدولي للاعلام على تويتر
@amnestypress