Uzbekistan

دعوات متزايدة في الأمم المتحدة لوضع حد لعمليات الإعدام - 18 December 2008

صوتت 106 دول بأغلبية ساحقة في الأمم المتحدة الخميس، 18 ديسمبر/كانون الأول، إلى جانب قرار ثان بشأن "فرض حظر على صوَّت ما يربو على مئة دولة بأغلبية ساحقة الثلاثاء في الأمم المتحدة إلى جانب قرار ثان بشأن "فرض حظر على استخدام عقوبة الإعدام".

Aïdjan Moussaïev : «Mon fils n’est pas un espion» - 5 December 2014

Headline Title:  Aïdjan Moussaïev : «Mon fils n’est pas un espion» Quelqu’un a décidé que mon fils serait dépossédé de neuf précieuses années de vie. Il est de mon devoir de père de le défendre, alors qu’il est accusé à tort, et de me battre pour la justice. L’Ouzbékistan est l’un des États les plus autoritaires du monde et il est dangereux d’y exprimer son opinion. Mais, près de neuf ans après que son fils Erkin a été accusé d’espionnage puis torturé et placé en détention, Aïdjan Moussaïev a jugé que l’heure était venue de raconter leur histoire. Media Node:  Erkin Musaev main_fra Erkin Musaev parents_fra At a Glance:  Écrivez une lettre, changez sa vie : Écrivez aux autorités ouzbèkes en leur demandant de libérer Erkin, au motif que les appels répétés en faveur d’un nouveau procès respectant les règles d’équité sont restés sans réponse depuis plus de huit ans. Réclamez une enquête approfondie sur les allégations selon lesquelles Erkin aurait été torturé en détention.Utilisez la formule d’appel « Monsieur le Procureur » et envoyez votre lettre à l’adresse : Prosecutor General Rashidzhon Kodirov, Prosecutor General’s Office of Uzbekistan, ul. Gulyamova 66, Tashkent 700047, Ouzbékistan Agissez en ligne  Twitter Tag:  WriteForRights Story Location:  Ouzbékistan 39° 18' 3.8376" N, 59° 46' 3.4428" E “Je suis un vieil homme et je crains pour la sécurité de mes autres enfants et de mes petits-enfants. J’ai passé un an à essayer d’obtenir un rendez-vous avec le procureur général, mais il a toujours refusé de me voir.” Source:  Le père d'Erkin Moussaïev URL:  Passez à l'action pour Erkin Moussaïev Description:  Signez la pétition. URL:  Écrire pour les droits Description:  Informez-vous sur les autres cas de la campagne et passez à l'action !

Aidzhan Musaev: 'My son is not a spy' - 5 December 2014

Headline Title:  Aidzhan Musaev: 'My son is not a spy' Uzbekistan is one of the world’s most authoritarian states, where speaking out is dangerous. Uzbekistan is one of the world’s most authoritarian states, where speaking out is dangerous. But almost nine years after his son Erkin was accused of spying, and then tortured and jailed, Aidzhan Musaev has decided it’s time to share their story in this rare interview. Media Node:  Erkin Musaev main Erkin Musaev parents At a Glance:  Write a letter, change his life:Write to the Uzbekistani authorities and demand Erkin’s release on the grounds that re-peated calls for a fair retrial have been ignored for more than eight years. Call for a full in-vestigation into the allegations that he was tortured in custody.Start your letter “Dear Prosecutor General” and send it to:Prosecutor General Rashidzhon Kodirov Prosecutor General’s Office of Uzbekistan ul. Gulyamova 66 Tashkent 700047 Uzbekistan.Take action online  Twitter Tag:  WriteForRights Story Location:  Uzbekistan 39° 18' 3.8376" N, 59° 46' 3.4428" E “I am an elderly man and I fear for the safety of my other children and grandchildren. I spent a year trying to get an appointment with the Prosecutor General but he wouldn’t see me.” Source:  Erkin Musaev's father. URL:  Take action for Erkin Musaev Description:  Sign the petition.

Ouzbékistan. Une pétition mondiale pour faire libérer une prisonnière d’opinion

À travers le monde, les sympathisants d’Amnesty International ont recueilli près de 200 000 signatures pour une pétition demandant au président de l’Ouzbékistan de libérer immédiatement et sans condition Dilorom Abdoukadirova, prisonnière d’opinion incarcérée depuis 2010 pour avoir pris part à une manifestation en faveur de meilleures conditions économiques dans le pays. À travers le monde, les sympathisants d’Amnesty International ont recueilli près de 200 000 signatures pour une pétition demandant au président de l’Ouzbékistan de libérer immédiatement e

Uzbekistan: Petition campaign to release prisoner of conscience

Across the world Amnesty International supporters have gathered nearly 200,000 signatures for a petition calling on the President of Uzbekistan to immediately and unconditionally release Dilorom Abdukadirova, a prisoner of conscience, imprisoned since 2010 for taking part in a protest for better economic conditions in the country Across the world Amnesty International supporters have gathered nearly 200,000 signatures for a petition calling on the President of Uzbekistan to immediately and unconditionally release Dilorom Ab

Uzbekistan: Petition campaign to release prisoner of conscience

Across the world Amnesty International supporters have gathered nearly 200,000 signatures for a petition calling on the President of Uzbekistan to immediately and unconditionally release Dilorom Abdukadirova, a prisoner of conscience, imprisoned since 2010 for taking part in a protest for better economic conditions in the country Across the world Amnesty International supporters have gathered nearly 200,000 signatures for a petition calling on the President of Uzbekistan to immediately and unconditionally release Dilorom Ab

Au nom de la sécurité, des personnes sont renvoyées en Asie centrale alors qu'elles risquent d'y être torturées

Les services de sécurité de la Russie, de l'Ukraine et des Républiques d'Asie centrale s'associent pour enlever, faire disparaître, soumettre à des transferts illégaux et torturer des personnes recherchées, à un rythme qui s'apparente à celui d'un programme régional de « restitutions », écrit Amnesty International dans un rapport rendu public mercredi 3 juillet. Les services de sécurité de la Russie, de l'Ukraine et des Républiques d'Asie centrale s'associent pour enlever, faire disparaître, soumettre à des transferts illégaux et torturer des personnes rec

Cynical subversion of justice in the name of security: Returns to torture in Central Asia

The security services of Russia, Ukraine and the Central Asian republics are colluding in the abduction, disappearance, unlawful transfer and torture of wanted individuals with a regularity that amounts to a region wide renditions programme The security services of Russia, Ukraine and the Central Asian republics are colluding in the abduction, disappearance, unlawful transfer and torture of wanted individuals with a regularity that am
Ouzbékistan -

Liberté d’expression

Les défenseurs des droits humains et les journalistes étaient toujours confrontés à des actes de harcèlement et


أوزبكستان -

 

 

 

أعلى الصفحة

حرية التعبير

 


How you can help

AMNESTY INTERNATIONAL WORLDWIDE