Document - Colombia: hostages must be released immediately

Colombie. Les otages doivent être immédiatement libérés

AMNESTY INTERNATIONAL

DÉCLARATION PUBLIQUE

Index AI : AMR 23/002/2013

AILRC-FR

22 janvier 2013

Colombie. Les otages doivent être immédiatement libérés

Amnesty International demande la remise en liberté immédiate et sans condition des cinq personnes travaillant pour une compagnie minière qui ont été prises en otages le 18 janvier, par le groupe de guérilla de l’Armée de libération nationale selon les informations diffusées. L’organisation a appelé au respect de la vie et de la sécurité de ces personnes.

Les cinq employés – deux Péruviens, un Canadien et deux Colombiens – ont été enlevés dans le département de Bolívar, dans le nord du pays.

Amnesty International condamne les prises d’otages, qui sont des violations graves du droit international humanitaire, constitutives dans certains cas de crimes de guerre.

L’organisation demande la remise en liberté immédiate et sans condition des cinq hommes et de tous les civils détenus par les différentes parties au conflit armé colombien.

Amnesty International appelle également les autorités à identifier les responsables présumés dans cette affaire, ainsi que dans toute autre affaire d'enlèvement et de prise d'otages, et à faire en sorte qu'ils soient traduits en justice.

How you can help

AMNESTY INTERNATIONAL WORLDWIDE