Document - China: Further information: Activist Du Bin released on bail

Chine. Libération sous caution du militant Du Bin

Action complémentaire sur l'AU 164/13, ASA 17/024/2013 Chine 18 juillet 2013

ACTION URGENTE

LIBÉRATION SOUS CAUTION DU MILITANT DU BIN

Le photographe et militant chinois Du Bin a été libéré sous caution. Il a confirmé que lors de sa détention il avait été interrogé au sujet de son film sur la « rééducation par le travail » et de son livre sur la répression des militants de la place Tiananmen.

Du Bin a été libéré sous caution le 8 juillet. Il n'est pas autorisé à quitter Pékin sans autorisation pendant un an et doit rester disponible pour être interrogé car les autorités le soupçonnent toujours d'avoir « cherché à provoquer des conflits et troublé l'ordre public » (article 293 du Code pénal chinois). Il risque toujours d'être inculpé et jugé si l'enquête est concluante. Selon son avocat, les autorités veulent sans doute utiliser les conditions assorties à sa remise en liberté pour limiter les activités de Du Bin.

Du Bin a confirmé qu'il avait été arrêté le 1er juin et qu'il n'avait pas été torturé ni soumis à d'autres formes de mauvais traitements lorsqu'il avait été détenu au poste de police du district de Fengtai, à Pékin. Il a indiqué qu'il avait été interrogé pendant plusieurs heures au sujet de son film documentaire récent sur les tortures et les mauvais traitements infligés aux femmes dans le camp de « rééducation par le travail » de Masanjia (Above the Ghosts' Heads: The Women of Masanjia Labour Camp) et de son livre sur la répression sur la place Tiananmen en 1989.

DANS LES APPELS QUE VOUS FEREZ PARVENIR LE PLUS VITE POSSIBLE AUX DESTINATAIRES MENTIONNÉS CI-APRÈS, en anglais, en chinois ou dans votre propre langue :

appelez les autorités à abandonner les poursuites contre Du Bin et à lever les restrictions dont il fait l'objet ;

engagez-les à prendre des mesures efficaces pour garantir la liberté d'expression, d'association et de réunion, conformément au Pacte international relatif aux droits civils et politiques, que la Chine a signé et s'est déclarée disposée à ratifier.

VEUILLEZ ENVOYER VOS APPELS AVANT LE 29 AOÛT 2013 À :

Directeur du bureau de la Sécurité publique de Pékin :

FU Zhenghua Juzhang

Beijingshi Gong'anju

9 Dongdajie, Qianmen

Dongchengqu

Beijingshi 100740

République populaire de Chine

Fax : + 86 10 65242927

Formule d'appel : Dear Director, / Monsieur le Directeur,

Ministre de la Sécurité publique

Guo Shengkun Buzhang

Gong'anbu

14 Dongchang'anjie

Dongchengqu

Beijingshi 100741

République populaire de Chine

Tél. : +86 10 66262114 (en chinois uniquement)

Formule d'appel : Your Excellency, / Monsieur le Ministre,

Copies à :

Premier ministre :

Li Keqiang Guojia Zongli

The State Council General Office

2 Fuyoujie, Xichengqu

Beijingshi 100017

République populaire de Chine

Fax : +86 10 65961109 (c/o Ministry of

Foreign Affairs)

Veuillez également adresser des copies aux représentants diplomatiques de la Chine dans votre pays. (adresse(s) à compléter) :

Name Nom(s), adresse(s), numéro de fax, courriel, formule d'appel.

Vérifiez auprès de votre section s'il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Ceci est la première mise à jour de l'AU 164/13. http://www.amnesty.org/fr/library/info/ASA17/020/2013/fr

ACTION URGENTE

LIBÉRATION SOUS CAUTION DU MILITANT DU BIN

COMPLÉMENT D'INFORMATION

Du Bin est journaliste, photographe et réalisateur de documentaires. Il a travaillé en tant que photographe pour le Beijing Qingnian Bao (Quotidien de la jeunesse de Pékin), en tant que journaliste d'investigation pour le Gongren Ribao (Quotidien des travailleurs) et en tant que photographe indépendant pour le New York Times. Pendant ses 15 années de journalisme, Du Bin a milité activement en faveur des droits humains. Il a notamment interviewé Chen Guangcheng, défenseur des droits humains atteint de cécité, en 2002 et a couvert la révolte de Wukan en 2011.

En 2005, Du Bin a écrit son premier livre, intitulé The Petitioner: Living Fossil under Chinese Rule of Law, dans lequel il raconte l'histoire des millions de Chinois qui se rendent chaque jour à Pékin pour tenter d'obtenir réparation à la suite des injustices qu'ils ont subies dans leur ville, ainsi que les violences, le traitement inique et même la mort, auxquels ils sont confrontés lorsqu'ils essaient de dénoncer la corruption qui sévit au niveau local. Depuis lors, Du Bin a publié plusieurs autres ouvrages traitant de divers sujets comme les expulsions forcées à Shanghai, les centaines de milliers de paysans morts de faim sous le régime de Mao Zedong et la répression violente des manifestations en faveur de la démocratie organisées sur la place Tiananmen en 1989. Ses livres ont tous paru à l'étranger.

Après avoir suivi une pétitionnaire du nom de Liu Jie début 2006, Du Bin a recueilli des informations sur les violences qu'elle avait subies en camp de « rééducation par le travail » dans la province de Heilongjiang (nord-est de la Chine) et en a tiré un ouvrage en 2008. Avant d'être arrêté en 2013, il avait projeté à Hong Kong et diffusé sur Internet son documentaire intitulé Above the Ghosts' Head: The Women of Masanjia Labour Camp, qui traite aussi des tortures et des autres mauvais traitements infligés dans les camps de « rééducation par le travail » en Chine.

Nom : Du Bin

Homme

Action complémentaire sur l'AU 164/13 , ASA 17/024/2013 - Chine, 18 juillet 2013

image1.png

How you can help

AMNESTY INTERNATIONAL WORLDWIDE