Document - Iraq: Amnesty International condemns latest wave of attacks in Baghdad

Irak. Amnesty International condamne la dernière vague d'attentats à Bagdad

AMNESTY INTERNATIONAL

DÉCLARATION PUBLIQUE

Index AI : MDE 14/004/2013

AILRC-FR

15 mars 2013

Irak. Amnesty International condamne la dernière vague d'attentats à Bagdad

Amnesty International a condamné la vague d'attentats qui a tué et blessé des dizaines de personnes, dont des civils, jeudi 14 mars à Bagdad. L'organisation a appelé les autorités irakiennes à enquêter sur ces attaques et à traduire les responsables en justice selon une procédure équitable.

Une série d'attentats à l’explosif et d'autres attaques coordonnées dans plusieurs endroits de Bagdad ont tué au moins 18 personnes et en ont blessé au moins 30 autres, selon des médias citant un responsable du ministère de l'Intérieur. Les attaques ont ciblé des édifices gouvernementaux, dont le ministère irakien de la Justice, et d'autres lieux du quartier d'Allawi. D'autres explosions ont eu lieu à proximité du ministère des Affaires étrangères et du ministère de la Culture.

Amnesty International condamne de tels actes, qui témoignent d'un mépris total pour les principes fondamentaux d'humanité.

Jusqu'à présent, ces attentats n'ont pas été revendiqués.

Dans un rapport publié lundi 11 mars, Amnesty International décrivait une décennie d'abus divers commis en Irak depuis l'invasion américaine de 2003. L'organisation a publiquement exprimé ses préoccupations au sujet de la situation actuelle des droits humains en Irak, et notamment des attaques contre les civils, de la torture des détenus et des procès inéquitables.

Amnesty International demande instamment aux autorités irakiennes de mener sans délai une enquête approfondie et impartiale sur les attentats du 14 mars. Les personnes soupçonnées d'en être responsables doivent être traduites en justice selon une procédure conforme aux normes internationales d'équité et excluant la peine capitale.

How you can help

AMNESTY INTERNATIONAL WORLDWIDE