Annual Report 2013
The state of the world's human rights

28 July 2009

Aung San Suu Kyi nommée ambassadrice de la conscience par Amnesty International

Aung San Suu Kyi nommée ambassadrice de la conscience par Amnesty International
La dirigeante de l'opposition birmane Aung San Suu Kyi a reçu le prix Ambassadeur de la conscience 2009, décerné par Amnesty International. Le groupe de rock irlandais U2 l'a annoncé lundi soir à Dublin.

Bono, le chanteur de U2, a indiqué qu'Aung San Suu Kyi était la lauréate de cette distinction, puis le groupe a joué le titre Walk on, qu'il lui a dédié chaque soir lors de sa tournée intitulée 360 Degrees.

« Si elle avait participé aux élections, elle aurait gagné : voilà son crime, a déclaré Bono à la foule. Cette semaine, le pouvoir brutal qui l'a incarcérée décidera à l'issue d'un simulacre de procès si elle doit passer les cinq prochaines années en prison. Nous ne devons pas rester sans rien faire alors qu'on la bâillonne une fois de plus. Il est temps maintenant pour les Nations unies et l'ensemble de la communauté internationale de parler d'une seule voix : Aung San Suu Kyi doit être libérée. »

Pour cette chanson, Bono a été rejoint sur scène par des dizaines de militants d'Amnesty International portant des masques à l'effigie de cette éminente figure du mouvement en faveur de la démocratie au Myanmar, devant un parterre de 80 000 personnes.

« C'était un événement incroyablement fort, a expliqué Colm O'Gorman, directeur de la section irlandaise d'Amnesty International. Le public était visiblement transporté par le message du groupe en faveur d'Aung San Suu Kyi et des droits humains. »

La secrétaire générale d'Amnesty International, Irene Khan, a déclaré qu'Aung San Suu Kyi restait « un symbole d'espoir, de courage et de défense indéfectible des droits humains, non seulement pour la population du Myanmar mais aussi pour les gens du monde entier ».

Aung San Suu Kyi, dirigeante de la Ligue nationale pour la démocratie (NLD), fait partie des quelques 2 100 personnes actuellement incarcérées au Myanmar en raison de leurs opinions politiques. Elle a passé treize des vingt dernières années privée de liberté, la plupart du temps en résidence surveillée.

Cette peine devait s'achever le 27 mai 2009 mais Aung San Suu Kyi a été arrêtée et déférée à la justice le 18 mai pour violation des conditions de son assignation à domicile. Le procès s'est terminé le 28 juillet et le verdict doit intervenir prochainement. Si elle est reconnue coupable, elle encourt jusqu'à cinq ans d'emprisonnement.

Vaclav Havel, qui a été le premier lauréat du prix Ambassadeur de la conscience, en 2003, a déclaré : « Je sais d'expérience que l'attention internationale peut, dans une certaine mesure, protéger les personnes injustement persécutées des châtiments qui leur seraient autrement infligés. C'est pourquoi, peu de temps après avoir été élu président [de la République tchèque], j'ai présenté la candidature de Madame Suu Kyi pour le prix Nobel de la paix. Dieu sait ce qui se serait produit si son sort n'avait pas été révélé au grand jour, comme c'est à nouveau le cas aujourd'hui. »

Le prix Ambassadeur de la conscience, qui existe depuis six ans, est la plus prestigieuse distinction accordée par Amnesty International. Ce prix honore des hommes et des femmes d'exception qui ont été en première ligne dans la lutte pour la protection et la promotion des droits humains. Parmi les lauréats précédents figurent U2, Peter Gabriel, Nelson Mandela et Mary Robinson.

Read More

Aung San Suu Kyi et les autres prisonniers d’opinion du Myanmar doivent être libérés (appel à l'action, 27 juillet 2009)
Myanmar : la détention d'une dirigeante de l'opposition attire une fois de plus l'attention sur ce pays (nouvelle, 1er juin 2009)

Issue

Activists 
Detention 
Prisoners Of Conscience 
Trials And Legal Systems 

Country

Ireland 

Region

Europe And Central Asia 

@amnestyonline on twitter

News

18 September 2014

Nigeria’s police and military routinely torture women, men, and children – some as young as 12 – using a wide range of methods including beatings, shootings and rape... Read more »

19 September 2014

The Guatemalan government is fuelling the fires of conflict by failing to consult local communities before awarding mining licences to companies.

Read more »
23 September 2014

The life sentence handed down by a Chinese court to prominent Uighur academic Ilham Tohti on charges of “separatism” is an affront to justice.

Read more »
23 September 2014

The abandoning of a draconian anti-abortion bill that threatened the health, dignity and lives of women and girls in Spain is a step in a positive direction, Amnesty... Read more »

22 September 2014

Turkey began to close some of its border crossings with Syria after 130,000 Kurdish refugees poured into the country in recent days fleeing the advance of the armed group... Read more »