Annual Report 2013
The state of the world's human rights

13 November 2009

La Macédoine doit garantir le droit à la liberté de réunion pacifique

La Macédoine doit garantir le droit à la liberté de réunion pacifique
Les autorités macédoniennes se sont engagées à faire en sorte que la marche organisée le 16 novembre dans le cadre de la Journée internationale de la tolérance à Skopje se déroule sans heurts – ce qu'a salué Amnesty International.

L'organisation a exhorté les autorités macédoniennes à assurer la pleine et entière protection des personnes participant à cette manifestation contre toute menace ou violence.

« Les droits à la liberté d'expression et de réunion pacifique sont garantis par la loi et il est essentiel que les autorités de Macédoine fassent respecter ces droits », a expliqué Sian Jones, spécialiste des Balkans à Amnesty International.

Les organisateurs de la manifestation en appellent à la tolérance et à la lutte contre la discrimination fondée sur le genre, l'origine ethnique ou raciale, la religion ou les croyances, le handicap, l'âge, l'orientation sexuelle ou tout autre critère.

En avril 2009, des étudiants participant à une manifestation pacifique ont été physiquement agressés et ont été la cible d'insultes violentes à caractère notamment raciste et homophobe, vociférées par de nombreux contre-manifestants venus « spontanément ».

« Les militants de la société civile doivent pouvoir faire entendre pacifiquement leurs inquiétudes, se mobiliser contre toutes les formes de discrimination et défendre les droits humains et les libertés fondamentales », a déclaré Sian Jones.

La marche pour la tolérance du 16 novembre compte parmi les nombreuses actions organisées à l'initiative d'une coalition d'organisations non gouvernementales (ONG), dont Civil, le Comité Helsinki pour les droits de l'homme en République de Macédoine et le Centre pour la liberté, en vue de célébrer la Journée internationale de la tolérance.

Cette coalition invite les citoyens et les associations à organiser des événements analogues dans d'autres villes du pays.

Elle demandera au gouvernement d'adopter un projet de loi sur la prévention et la protection contre la discrimination. L'adoption d'une loi sur la non-discrimination fait partie des réformes législatives prescrites par le processus d'accession à l'Union européenne (UE).

Dans son rapport de suivi de novembre, la Commission européenne a souligné la discrimination persistante dont sont victimes les minorités en Macédoine, notamment en raison de leur sexe, de leur origine ethnique (en particulier les Roms), de leur handicap ou de leur orientation sexuelle.

Complément d'information
Amnesty International note que le projet de loi sur la prévention et la protection contre la discrimination, tel qu'elle en a eu connaissance en octobre 2009, n'est pas encore compatible avec la législation européenne et ne prévoit pas de protection contre les discriminations imputables aux acteurs tant publics que privés.

En outre, ce texte n'énonce aucune disposition autorisant des institutions indépendantes à assurer la promotion, la prévention et la protection des droits, et ne définit pas les moyens permettant d'assurer qu'une personne victime de discrimination ait accès à un recours utile.  

En avril 2009, quelque 150 manifestants, pour la majorité des étudiants de la faculté d'architecture qui protestaient contre le projet de construction d'une église sur la place principale de Skopje, ont été agressés par des contre-manifestants – entre 3 à 4 000 personnes – venus « spontanément ».

D'après les étudiants contestataires, la police s'est montrée ce jour-là incapable de les protéger contre les attaques.

Pourtant, plusieurs d'entre eux sont actuellement poursuivis pour incapacité à maintenir l'ordre public.
Le manque de détermination des autorités à garantir la liberté d'expression et de réunion pacifique a été montré du doigt par des représentants de l'UE et d'autres membres de la communauté internationale à Skopje. Une enquête parlementaire a également été diligentée sur cette question.

Issue

Activists 
Discrimination 
Law Enforcement 
Sexual Orientation and Gender Identity 

Country

Macedonia 

Region

Europe And Central Asia 

Campaigns

Demand Dignity 

@amnestyonline on twitter

News

16 October 2014

Repressive and discriminatory legislation enacted over the last 18 months in Uganda has led to increasing state repression, violence and homophobic and gender-based... Read more »

17 October 2014

Prisoner of conscience and torture victim Ángel Amílcar Colón Quevedo has been released from prison after five years in pre-trial detention, in a move that is welcome but... Read more »

20 October 2014

A politically motivated ban imposed on a Pakistani TV channel critical of the government constitutes a violation of the right to freedom of expression, said Amnesty... Read more »

20 October 2014

An Amnesty International investigation into allegations of execution-style and other deliberate killings by pro-Russian separatists and pro-Kyiv forces has found evidence... Read more »

17 October 2014

Testimonies gathered by Amnesty International indicate that Egyptian security forces used excessive force to crack down on recent student demonstrations at Alexandria... Read more »