Annual Report 2013
The state of the world's human rights

2 August 2007

Serbie: Maja Stojanović échappe à la prison

Serbie: Maja Stojanović échappe à la prison
Grâce à l’intervention d’Amnesty International et d’une coalition d’organisations non gouvernementales (ONG) serbes, une militante des droits humains de Niš ne risque plus d’être envoyée en prison.

Maja Stojanoviæ avait été reconnue coupable par un tribunal serbe d’avoir posé des affiches dans un lieu non autorisé. Ces affiches demandaient aux autorités serbes d’arrêter le criminel de guerre présumé Ratko Mladiæ et de le transférer au Tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie (Tribunal).

À la suite des appels exhortant les autorités serbes à ne pas emprisonner Maja Stojanoviæ, le président serbe a apporté son soutien à cette dernière. Boris Tadiæ a déclaré que «la coopération avec le Tribunal de La Haye a une importance particulière. Elle est non seulement une obligation internationale pour la Serbie, mais aussi quelque chose que nous devons à nos voisins et à nous-mêmes.»

Après la déclaration du chef de l’État, les ONG serbes ont décidé de récolter de l’argent pour payer l’amende infligée à Maja Stojanoviæ.

«Cela fait des années qu’Amnesty International appelle les autorités serbes à prendre des mesures significatives pour surmonter le passé, notamment en arrêtant Ratko Mladiæ, en le transférant à La Haye et en soutenant les ONG serbes qui travaillent sur les crimes commis pendant la guerre. On ne peut qu’espérer qu’après la déclaration du président les autorités commenceront à prendre leurs obligations internationales plus au sérieux», a indiqué Sian Jones, chercheuse d’Amnesty International sur la Serbie.

«Cela fait des années qu’Amnesty International appelle les autorités serbes à prendre des mesures significatives pour surmonter le passé, notamment en arrêtant Ratko Mladiæ, en le transférant à La Haye et en soutenant les ONG serbes qui travaillent sur les crimes commis pendant la guerre. On ne peut qu’espérer qu’après la déclaration du président les autorités commenceront à prendre leurs obligations internationales plus au sérieux», a indiqué Sian Jones, chercheuse d’Amnesty International sur la Serbie.

Issue

Prisoners Of Conscience 

Country

Serbia 

Region

Europe And Central Asia 

@amnestyonline on twitter

News

19 December 2014

A flurry of activity by UN member states to sign and ratify the global Arms Trade Treaty before it enters into force next week is another clear sign of the overwhelming... Read more »

18 December 2014

The rights of migrants are being trampled across the globe as they face economic exploitation, discrimination and racism in a range of countries.

Read more »
19 December 2014

A decision by South Korea's Constitutional Court to dissolve an opposition political party could have chilling consequences for freedom of expression and association in... Read more »

19 December 2014

A flurry of activity by UN member states to sign and ratify the global Arms Trade Treaty before it enters into force next week is another clear sign of the overwhelming... Read more »

19 December 2014

A flurry of activity by UN member states to sign and ratify the global Arms Trade Treaty before it enters into force next week is another clear sign of the overwhelming... Read more »