Annual Report 2013
The state of the world's human rights

2 August 2007

Serbie: Maja Stojanović échappe à la prison

Serbie: Maja Stojanović échappe à la prison
Grâce à l’intervention d’Amnesty International et d’une coalition d’organisations non gouvernementales (ONG) serbes, une militante des droits humains de Niš ne risque plus d’être envoyée en prison.

Maja Stojanoviæ avait été reconnue coupable par un tribunal serbe d’avoir posé des affiches dans un lieu non autorisé. Ces affiches demandaient aux autorités serbes d’arrêter le criminel de guerre présumé Ratko Mladiæ et de le transférer au Tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie (Tribunal).

À la suite des appels exhortant les autorités serbes à ne pas emprisonner Maja Stojanoviæ, le président serbe a apporté son soutien à cette dernière. Boris Tadiæ a déclaré que «la coopération avec le Tribunal de La Haye a une importance particulière. Elle est non seulement une obligation internationale pour la Serbie, mais aussi quelque chose que nous devons à nos voisins et à nous-mêmes.»

Après la déclaration du chef de l’État, les ONG serbes ont décidé de récolter de l’argent pour payer l’amende infligée à Maja Stojanoviæ.

«Cela fait des années qu’Amnesty International appelle les autorités serbes à prendre des mesures significatives pour surmonter le passé, notamment en arrêtant Ratko Mladiæ, en le transférant à La Haye et en soutenant les ONG serbes qui travaillent sur les crimes commis pendant la guerre. On ne peut qu’espérer qu’après la déclaration du président les autorités commenceront à prendre leurs obligations internationales plus au sérieux», a indiqué Sian Jones, chercheuse d’Amnesty International sur la Serbie.

«Cela fait des années qu’Amnesty International appelle les autorités serbes à prendre des mesures significatives pour surmonter le passé, notamment en arrêtant Ratko Mladiæ, en le transférant à La Haye et en soutenant les ONG serbes qui travaillent sur les crimes commis pendant la guerre. On ne peut qu’espérer qu’après la déclaration du président les autorités commenceront à prendre leurs obligations internationales plus au sérieux», a indiqué Sian Jones, chercheuse d’Amnesty International sur la Serbie.

Issue

Prisoners Of Conscience 

Country

Serbia 

Region

Europe And Central Asia 

@amnestyonline on twitter

News

21 August 2014

Children accused of being members of armed groups in the conflict in Mali are languishing in adult jails while human rights abuses continue.

Read more »
15 August 2014

The number of killings perpetrated by the police is on the rise again in the Dominican Republic whilst legislation intended to fix the problem stalls and stagnates in Congress... Read more »

29 August 2014

The execution of two men in Japan on Friday flies in the face of growing calls in the country to halt the use of capital punishment, said Amnesty International.

Read more »
29 August 2014

Russia’s official branding of a civil society organization as a “foreign agent”, an expression akin to “spying”, for speaking out on Ukraine is a sign of the country’s... Read more »

31 August 2014

Egypt is tightening its chokehold on civil society as the country’s independent NGOs face the risk of being shut down if they fail to comply with a compulsory requirement to... Read more »