Annual Report 2013
The state of the world's human rights

3 February 2011

Descente des forces de sécurité soudanaises au siège d'un journal

Descente des forces de sécurité soudanaises au siège d'un journal

Amnesty International appelle le Soudan à libérer 16 personnes interpellées au siège d'un journal, à Khartoum.

L'organisation a appris que 16 personnes – dont neuf employés d'Al Midan, journal affilié au Parti communiste soudanais (PCS) – avaient été arrêtées par des agents du Service national de la sûreté et du renseignement mercredi 2 février au soir.

Selon des témoins, une vingtaine de membres de ce service habillés en civil ont encerclé les locaux d'Al Midan pendant plusieurs heures et ont arrêté 16 personnes au moment où elles sortaient du bâtiment, notamment le rédacteur en chef adjoint et le correspondant politique. Ils n'ont pas indiqué le motif de ces interpellations.

Les personnes arrêtées sont détenues au secret, sans aucun contact avec leurs proches ni leur avocat.

« Le gouvernement soudanais doit libérer immédiatement toutes les personnes arrêtées lors de cette opération visant manifestement à étouffer la liberté d'expression, a déclaré Erwin van der Borght, directeur du programme Afrique d'Amnesty International.

« Les Soudanais ont parfaitement le droit de manifester pacifiquement sans craindre d'être arrêtés, agressés ou harcelés. Et les médias ont parfaitement le droit de rendre compte librement de ces événements. »

Une manifestation organisée jeudi 3 février à Khartoum s'est également soldée par l'arrestation de plusieurs manifestants (on ignore leur nombre). Deux femmes journalistes figureraient parmi les personnes interpellées.

Le journal Al Midan a reçu l'interdiction de distribuer son édition du mardi 1er février, qui contenait des articles portant sur les manifestations de Khartoum – inspirées par les mouvements de protestation en Tunisie et en Égypte.

Le journal d'opposition Ajrass Al Hurriya et le quotidien indépendant Al Sahafa, quant à eux, n'ont pas été autorisés à distribuer leurs éditions du lundi 31 janvier.

Les tentatives de manifestations au Soudan ont été réprimées par les forces de sécurité.

Read More

Les exigences de changement en Afrique du Nord et au Moyen-Orient (page spéciale)
Amnesty International exhorte le Soudan à mettre un terme à la répression des manifestations (nouvelle, 31 janvier 2011)

Issue

Freedom Of Expression 
MENA unrest 

Country

Sudan 

Region

Africa 

@amnestyonline on twitter

News

11 July 2014

Refugees in Nairobi are appealing against a controversial ruling that would force thousands of Somalis from their homes to live in squalid overcrowded camps in north Kenya.

Read more »
19 June 2014

Chile’s commitment to decriminalize abortion in cases where the pregnancy was the result of rape, the woman’s life is in danger and when the foetus is not viable is a positive... Read more »

10 July 2014

The sentencing of five media workers in Myanmar each to 10 years’ imprisonment with hard labour for “disclosing state secrets” makes today a dark day for freedom of expression... Read more »

11 July 2014

Amnesty International has gathered graphic and compelling evidence of savage beatings and other torture meted out against activists, protesters and journalists in eastern... Read more »

11 July 2014

Amnesty International is calling for a UN-mandated international investigation into violations committed on all sides amidst ongoing Israeli air strikes across the... Read more »