04 November 2011
Les droits des femmes doivent être garantis lors des négociations de paix avec les talibans

Afghan women's rights activists demonstrate against a discriminatory law in April 2009.

Des militantes afghanes des droits humains manifestent en avril 2009 contre une loi discriminatoire.
©Pajhwok Afghan News


À la suite de l'intervention militaire de 2001 destinée à chasser les talibans du pouvoir, le gouvernement afghan et ses partenaires internationaux se sont engagés à faire progresser les droits des femmes. Les conditions de vie de millions de femmes et de fillettes afghanes se sont améliorées depuis 10 ans : 2,5 millions de fillettes sont scolarisées, les femmes peuvent travailler en dehors de chez elles et la Constitution accorde le même statut aux hommes et aux femmes.

Or, de nombreuses Afghanes craignent à présent de voir leurs droits sacrifiés alors que le gouvernement afghan et ses partenaires internationaux cherchent à parvenir à un accord politique avec les talibans.
Le bilan des talibans en matière de droits humains est désastreux, tant lorsqu'ils sont au pouvoir que lorsqu'ils sont dans l'insurrection. Dans les régions actuellement sous leur contrôle, les droits des femmes et des fillettes sont fortement restreints, notamment leur droit de circuler librement et leurs droits à l'éducation, à un emploi et à la participation politique.

Des associations de femmes afghanes ont dit haut et fort qu'elles ne voulaient pas que les négociations de paix ou pourparlers de « réconciliation » avec les talibans mettent en péril les droits fondamentaux et le bien-être de la population afghane. Malheureusement, elles ne sont guère entendues.

Le processus de paix compte parmi les principaux points qui seront abordés lors de la réunion ministérielle de haut niveau qui aura lieu à Bonn, en Allemagne, le 5 décembre. Ne laissons pas passer cette occasion d'appeler le gouvernement afghan à garantir les droits des femmes et leur participation au processus de paix.

Nous remettrons vos signatures au président afghan, Hamid Karzaï, qui participera à la conférence de Bonn du 5 décembre prochain.

PASSEZ À L'ACTION

Monsieur le Président,
Il est absolument indispensable de protéger les droits des femmes lors du processus de paix et pour ce faire, il est nécessaire d'assurer une présence significative des femmes à la table des négociations. Je vous prie instamment de veiller à ce que :

 

  • le respect des droits humains soit garanti et contrôlé lors du processus de réconciliation et dans ses conclusions, et à ce que les mesures nécessaires soient prises pour faire face rapidement et efficacement aux atteintes aux droits humains ;
  • les femmes afghanes soient représentées de manière significative et leurs préoccupations pleinement prises en compte à tous les stades des négociations de réconciliation, conformément à la résolution 1325 du Conseil de sécurité des Nations unies ;
  • tout accord comprenne des objectifs clairs en matière de droits humains, par exemple : une plus large scolarisation des filles, un meilleur accès aux soins de santé pour les femmes et une amélioration de la capacité des femmes défenseures des droits humains à agir dans toutes les régions en Afghanistan ;
  • les pourparlers de réconciliation n'aboutissent pas à une impunité pour les violations des droits humains et les crimes de guerre.
2434
Actions taken

Take Action

Campaign has expiredCette action est fermée. Merci pour votre soutien
663,064
Total Actions taken
by people like you