Annual Report 2013
The state of the world's human rights

16 March 2012

La Tanzanie doit mettre un terme à la stigmatisation des élèves séropositifs à l'école

La Tanzanie doit mettre un terme à la stigmatisation des élèves séropositifs à l'école
La décision d'obliger des enfants séropositifs au VIH à porter un ruban rouge en classe a provoqué l'indignation.

La décision d'obliger des enfants séropositifs au VIH à porter un ruban rouge en classe a provoqué l'indignation.

© China Photos/Getty Images


Cette décision va probablement aggraver la discrimination et les gens risquent de décider de ne pas faire de test de dépistage du VIH.
Source: 
Michael Bochenek, directeur du programme Droit et politique d'Amnesty International

Les informations indiquant que plusieurs écoles de Tanzanie auraient décidé d'obliger les élèves séropositifs au VIH à porter un ruban rouge en classe ont amené Amnesty International à mettre en garde contre une stigmatisation des personnes infectées par ce virus.

Le directeur d'une école du district de Kibaha affirme que cette décision aurait été prise pour répondre à une demande des parents qui souhaitaient que les enfants malades soient dispensés des activités demandant beaucoup d'énergie.

« L'idée selon laquelle obliger des enfants séropositifs au VIH à porter un ruban rouge les protégerait est absurde », a déclaré Michael Bochenek, directeur du programme Droit et politique d'Amnesty International.

« Le fait qu'une personne soit ou non porteuse du VIH relève entièrement du domaine privé jusqu'à ce que cette personne décide d'en parler. Les enfants séropositifs peuvent mener une vie saine et remplie d'activités s'ils bénéficient des soins adéquats ; les stigmatiser de cette façon et les exposer à des atteintes est une immense erreur.

« Cela va probablement aggraver la discrimination et les gens risquent de décider de ne pas faire de test de dépistage du VIH. De manière générale, une telle mesure pourrait mener à une diminution de l'accès aux services de santé dont les gens ont besoin.

« Les autorités tanzaniennes doivent enquêter pour savoir pourquoi une telle décision a été autorisée et elles doivent mettre en place de nouvelles initiatives pour apprendre aux gens à ne pas stigmatiser les personnes séropositives. »

Selon ONUSIDA, en Tanzanie, au moins 1,4 million de personnes vivent avec le VIH/sida, ce qui représente à peu près 5 % de la population du pays. Environ 160 000 enfants âgés de moins de 14 ans sont séropositifs au VIH.

Issue

Discrimination 

Country

Tanzania 

Region

Africa 

Campaigns

Demand Dignity 

@amnestyonline on twitter

News

24 October 2014

Equatorial Guinea’s government should reveal the names and the reasons for the arrest of all prisoners set to benefit from the country’s newly announced amnesty on... Read more »

24 October 2014

The dismissive reaction of the Dominican Republic to the Inter-American Court of Human Rights’ ruling on human rights abuses suffered by Dominicans of Haitian descent and... Read more »

22 October 2014

The release from prison of one of Viet Nam’s most high profile prisoners of conscience is a positive step, but authorities must now free the scores of other peaceful... Read more »

24 October 2014

The decision to authorize the extradition to Russia of Kazakhstani banker and opposition figure Mukhtar Ablyazov by a french Court of Appeal has set in motion a procedure... Read more »

24 October 2014

The Iranian authorities must stop the execution of a woman due to be hanged tomorrow morning after being convicted for the killing of a man whom she said tried to... Read more »