01 September 2012
Appel au Premier ministre italien : il faut mettre fin à la ségrégation et aux expulsions forcées dont sont victimes les Roms

Une fillette tient une pancarte sur laquelle on peut lire : « Bienvenue à Rome – signez la pétition contre le Plan Nomades », lors d’une manifestation sur le site de Tor de Cenci, à Rome, en Italie (juillet 2012). © Amnesty International

 

Expulsions forcées, ségrégation et discrimination : qu’il fait bon se sentir chez soi pour des milliers de Roms vivant dans des campements en Italie…

De nombreux Roms sont en effet contraints de vivre dans des campements sordides, bien souvent sans eau ni électricité. Au lieu d’aider ces hommes, ces femmes et ces enfants à vivre dans des conditions plus décentes, les autorités italiennes les expulsent de leur logement, la plupart du temps en les informant si tardivement qu’ils n’ont pas même le temps de récupérer leurs affaires. Bien souvent, les familles sont mises hors de chez elles sans qu’on leur propose une solution de relogement : elles construisent alors de nouveaux abris de fortune ailleurs ou se retrouvent à la rue, sans abri.

Parfois, les familles roms sont déplacées vers des sites « officiels », dans des zones isolées. Mises à l’écart, cernées par les clôtures et les caméras, elles ont le plus grand mal à accéder aux services les plus élémentaires, tels que les écoles, les magasins et les centres de santé.

Ces deux procédures constituent des formes de discrimination, alors que le droit international prohibe toute forme de discrimination.

Au mois de février, le gouvernement italien a soumis à la Commission européenne une stratégie nationale, dans laquelle il s’engageait à mettre un terme à la ségrégation et à promouvoir l’intégration des Roms. Six mois ont passé et les autorités n’ont toujours pas tenu parole.

Il incombe au Premier ministre Mario Monti, en tant que chef du gouvernement, de veiller à la mise en œuvre de cette stratégie. Demandez-lui de ne pas oublier l’engagement pris par son gouvernement en faveur des droits des hommes, des femmes et des enfants roms.

Il est temps de se faire entendre et de s’opposer aux expulsions forcées et à la ségrégation.

1802
Actions taken

Take Action

Campaign has expiredCette action est fermée. Merci pour votre soutien
663,109
Total Actions taken
by people like you