Annual Report 2013
The state of the world's human rights

3 October 2012

Mali : les assassins d'un accusé doivent comparaître en justice

Mali : les assassins d'un accusé doivent comparaître en justice
Amnesty a réuni des informations sur les violences commises par des soldats fidèles à la junte militaire contre des militaires et des policiers impliqués dans le contre coup d'État du 30 avril 2012.

Amnesty a réuni des informations sur les violences commises par des soldats fidèles à la junte militaire contre des militaires et des policiers impliqués dans le contre coup d'État du 30 avril 2012.

© ISSOUF SANOGO/AFP/Getty Images


Quelle que soit l’infraction commise, l’exécution extrajudiciaire est prohibée par le droit international humanitaire et relatif aux droits humains, et toutes les parties au conflit qui sévit au Mali doivent veiller à ce que les civils soient protégés.
Source: 
Gaëtan Mootoo, chercheur sur l’Afrique de l’Ouest à Amnesty International
Date: 
Tue, 02/10/2012

Au Mali, un homme a été fusillé par un peloton dans le cadre d’une exécution extrajudiciaire. Les responsables de cet acte horrible et illégal doivent rendre des comptes devant la justice, a indiqué Amnesty International.

Cet appel intervient après que cet homme, qui avait été accusé du meurtre de son voisin, a été abattu dans la soirée du mardi 2 octobre par des membres d’un groupe armé islamiste qui cherche à imposer une interprétation stricte de la charia (loi islamique).

« Quelle que soit l’infraction commise, l’exécution extrajudiciaire est prohibée par le droit international humanitaire et relatif aux droits humains, et toutes les parties au conflit qui sévit au Mali doivent veiller à ce que les civils soient protégés », a affirmé Gaëtan Mootoo, chercheur sur l’Afrique de l’Ouest à Amnesty International.

Un témoin de l’exécution a raconté à Amnesty International : « Ils l’ont amené entre 17 h et 18 h sur une place, entre deux hôtels… Ils ont annoncé que cet homme avait tué une personne et devait par conséquent être exécuté à son tour.

« Ils l’ont d’abord fait prier, avant de lui ligoter les pieds et les mains et de le forcer à s’agenouiller. Puis, plusieurs d’entre eux lui ont tiré dessus.

« Lorsqu’ils ont tiré, la foule a quitté la place, parce que nous ne voulions pas assister à ça. »

Au terme d’une mission de recherche de 15 jours au mois de septembre, Amnesty International a dévoilé les atteintes aux droits humains généralisées qui sont perpétrées dans plusieurs régions du Mali.

Dans son rapport, intitulé Mali. Les civils paient un lourd tribut au conflit, elle a exposé des cas d’exécutions extrajudiciaires, de violences sexuelles, d’amputations, de lapidation et de recrutement d’enfants soldats, dont les groupes armés islamistes se rendent responsables dans le nord du Mali, mais aussi les milices d’autodéfense dans la partie du pays contrôlée par le gouvernement.

« Les combats au Mali se sont calmés, mais ils pourraient repartir de plus belle à tout moment, et il est primordial que toutes les parties veillent à ce que les civils soient protégés, dans le plein respect du droit international humanitaire et relatif aux droits humains », a ajouté Gaëtan Mootoo.

Le nord du Mali a été envahi par des groupes armés islamistes et touaregs à la suite d’un coup d’État à Bamako au mois de mars.

Les groupes armés contrôlent actuellement la plus grande partie du nord du Mali, ce qui représente environ les deux-tiers du pays.

Issue

Extrajudicial Executions And Other Unlawful Killings 

Country

Mali 

Region

Africa 

@amnestyonline on twitter

News

16 October 2014

Repressive and discriminatory legislation enacted over the last 18 months in Uganda has led to increasing state repression, violence and homophobic and gender-based... Read more »

17 October 2014

Prisoner of conscience and torture victim Ángel Amílcar Colón Quevedo has been released from prison after five years in pre-trial detention, in a move that is welcome but... Read more »

20 October 2014

A politically motivated ban imposed on a Pakistani TV channel critical of the government constitutes a violation of the right to freedom of expression, said Amnesty... Read more »

20 October 2014

An Amnesty International investigation into allegations of execution-style and other deliberate killings by pro-Russian separatists and pro-Kyiv forces has found evidence... Read more »

17 October 2014

Testimonies gathered by Amnesty International indicate that Egyptian security forces used excessive force to crack down on recent student demonstrations at Alexandria... Read more »