28 November 2012
Arrêtés, torturés et agressés – les jeunes militants du mouvement Girifna au Soudan ne doivent plus être pris pour cible

 

Girifna, qui signifie « On en a marre », est un mouvement étudiant soudanais qui appelle à la résistance pacifique contre le gouvernement du Soudan. Le mouvement, composé principalement d’étudiants universitaires, a été mis sur pied en octobre 2009. Depuis, ses membres sont la cible des autorités : ils font notamment l’objet d’arrestations arbitraires, de détentions, d’actes de torture et d’agressions sexuelles. Ils se sont également vu confisquer des ordinateurs et d’autres objets à leur domicile, et plusieurs d’entre eux ont été forcés de fuir le Soudan.

Plus récemment, Girifna a fait partie des organisations prises pour cible par les autorités soudanaises à la suite de la vague de manifestations qui ont débuté en juin 2012. Plusieurs membres de Girifna ont été arrêtés sans être autorisés à parler à leur famille ou à leur avocat. Certains affirment avoir été torturés en détention. Malgré cette tentative de réduire le mouvement au silence, Girifna continue à diffuser des informations et à organiser des activités, comme des manifestations pacifiques en faveur du respect et de la protection des droits humains au Soudan.

Signez la pétition ci-dessous pour appeler le ministre de l’Intérieur à veiller à ce qu’il soit mis fin aux actes de harcèlement, aux manœuvres d’intimidation, aux arrestations arbitraires, aux placements en détention, aux actes de torture et aux autres mauvais traitements dont les membres de Girifna sont victimes.

Vos signatures seront remises au président Morsi en janvier 2013, un an après le début de la vague de manifestations à Khartoum.

Votre signature peut faire la différence !

1296
Actions taken

Take Action

Campaign has expiredCette action est fermée. Merci pour votre soutien
663,215
Total Actions taken
by people like you