Annual Report 2013
The state of the world's human rights

14 February 2013

Les droits sexuels et reproductifs : faits et chiffres

Les droits sexuels et reproductifs : faits et chiffres



Les faits et chiffres ci-dessous portent sur les questions relatives aux droits sexuels et reproductifs, dans le contexte de la Conférence internationale sur la population et le développement.

Jeunes

Le monde compte aujourd'hui plus de 1,8 milliard de jeunes de 10 à 24 ans, qui constituent la jeune génération proportionnellement la plus importante de tous les temps.
Commission de la population et du développement, Rapport du Secrétaire général sur le suivi des programmes de population, centré sur les adolescents et les jeunes, 2012, E/CN.9/2012/5.

Presque 90 % des jeunes vivent dans des pays en développement, où ils représentent généralement une large part de la population.
Commission de la population et du développement, Rapport du Secrétaire général sur le suivi des programmes de population, centré sur les adolescents et les jeunes, 2012, E/CN.9/2012/5.

Les complications pendant la grossesse et l'accouchement, la violence liée au genre et le sida comptent parmi les premières causes de mortalité chez les jeunes.
Commission de la population et du développement, Rapport du Secrétaire général sur le suivi des programmes de population, centré sur les adolescents et les jeunes, 2012, E/CN.9/2012/5.

Accès à l'information, à l'éducation et aux services

Selon les estimations des Nations unies, la grande majorité des adolescents et des jeunes n'a toujours pas accès à l'éducation et aux services de santé sexuelle et reproductive exhaustifs nécessaires à une vie en bonne santé.
Commission de la population et du développement, Rapport du Secrétaire général sur le suivi des programmes de population, centré sur les adolescents et les jeunes, 2012, E/CN.9/2012/5.

L'utilisation des contraceptifs est relativement faible chez les jeunes femmes mariées âgées de 15 à  ans. Par exemple, en Asie et en Afrique, moins de 25 % d'entre elles ont déjà utilisé un moyen de contraception.
ICF International, 2012.

Une étude approfondie portant sur quatre pays d'Afrique subsaharienne a montré que 60 % des adolescents ne savaient pas comment se prémunir contre une grossesse et que plus d'un tiers d’entre eux ne connaissaient pas d’endroit où s’approvisionner en contraceptifs. Cette absence de satisfaction des besoins en matière de contraception est due à un manque d'accès à l'information et à des services de santé sexuelle et reproductive de qualité et abordables à destination des adolescents et des jeunes.
Commission de la population et du développement, Rapport du Secrétaire général sur le suivi des programmes de population, centré sur les adolescents et les jeunes, 2012, E/CN.9/2012/5.

VIH/sida

Dans les pays en développement, seuls 34 % des jeunes (24 % des jeunes femmes et 36 % des jeunes hommes) savent répondre correctement à cinq questions de base sur le VIH et sa prévention, ce qui est très loin de l'objectif mondial de 95 % d'ici à 2010.
ONUSIDA, Le sida 30 ans après : un tournant pour les nations, 2011.

Dans la tranche des 15-49 ans, les jeunes de 15 à 24 ans représentent 41 % des nouvelles contaminations par le VIH. Près de 3 000 jeunes sont contaminés chaque jour.
ONUSIDA. Rapport sur l’épidémie mondiale de SIDA 2010.

Les jeunes femmes ont plus de risques d'être contaminées que les jeunes hommes : elles sont presque deux fois plus nombreuses à vivre avec le VIH dans le monde. En Afrique subsaharienne, 71 % des jeunes infectés par le VIH sont des femmes.
ONUSIDA. Rapport sur l'épidémie mondiale de SIDA 2010.

Avortement

Le Royaume-Uni est l'un des pays d'Europe occidentale qui a le plus fort taux de naissances et d'avortements chez des adolescentes, bien qu'il occupe le deuxième rang en termes d'utilisation de la contraception.
Division de statistique des Nations unies.

Dans les pays en développement, les complications liées à la grossesse restent la principale cause de mortalité chez les adolescentes de 15 à 19 ans. Parmi les principaux risques auxquels sont exposées ces jeunes mères, on peut citer le travail prolongé, la fistule, l'infection post-partum, l'infection par le VIH et la transmission du virus de la mère à l'enfant.
UNICEF, La situation des enfants dans le monde 2011.

Chez les adolescentes, nombre de grossesses sont non désirées, ce qui aboutit à un taux élevé d'avortements pratiqués dans de mauvaises conditions, en particulier en Afrique subsaharienne, où un avortement non médicalisé sur quatre concerne une adolescente âgée de 15 à 19 ans.
Organisation mondiale de la santé, Les femmes et la santé. La réalité d'aujourd’hui, le programme de demain, 2009.

Les adolescentes et les jeunes femmes sont nombreuses à subir des lésions ou à mourir à la suite d'avortements pratiqués dans de mauvaises conditions. En 2008, on estime que 3 millions d'avortements à risque ont été pratiqués sur des filles âgées de 15 à 19 ans dans les pays en développement.
OMS, Prévenir les grossesses précoces et leurs conséquences en matière de santé reproductive chez les adolescentes dans les pays en développement, 2011.

Mariage des enfants

Le mariage des enfants reste très répandu, en particulier dans les pays les moins développés, où 30 % des filles de 15 à 19 ans sont mariées. Si les tendances actuelles persistent, quelque 100 millions de filles mineures seront mariées au cours de la prochaine décennie.
UNICEF, La situation des enfants dans le monde 2011.

Entre 2000 et 2009, dans les pays les moins développés, 31 % des femmes de 20 à 24 ans avaient donné naissance à un enfant avant l'âge de 18 ans.
UNICEF, La situation des enfants dans le monde 2011.

Du fait des mariages précoces, des relations sexuelles à risque et non protégées et du manque de soins pendant la grossesse, la mortalité maternelle est de 28 % plus élevée chez les adolescentes que chez les femmes de 20 à 24 ans. La plupart des adolescentes qui donnent naissance à un enfant, qu'elles soient mariées ou non, sont mal informées et reçoivent des soins de santé et un appui insuffisants.
UNICEF, La situation des enfants dans le monde 2011.

Violences sexuelles

Dans toutes les catégories socioprofessionnelles et partout dans le monde, les adolescentes et les jeunes femmes vivent sous la menace de la violence et des atteintes sexuelles, notamment de la part d'un membre de la famille ou d'un partenaire intime. Selon les estimations, environ 150 millions de filles de moins de 18 ans auraient déjà subi une forme quelconque de violence sexuelle. Jusqu'à 50 % des agressions sexuelles sont perpétrées contre des filles âgées de moins de 16 ans.
Commission de la population et du développement, Rapport du Secrétaire général sur le suivi des programmes de population, centré sur les adolescents et les jeunes, 2012, E/CN.9/2012/5.

Dans les Caraïbes, on estime qu'une adolescente sur deux connaît son initiation sexuelle sous la contrainte. En Amérique centrale, le niveau de violence contre les femmes est très élevé également. Le taux de première expérience sexuelle non consentie va de 2 % en Azerbaïdjan à 64 % en République démocratique du Congo.
Commission de la population et du développement, Rapport du Secrétaire général sur le suivi des programmes de population, centré sur les adolescents et les jeunes, 2012, E/CN.9/2012/5.

La très grande majorité des filles qui se retrouvent enceintes à la suite d'un viol au Nicaragua ont entre 10 et 14 ans. Une loi entrée en vigueur en 2008 érige l'avortement en infraction en toutes circonstances, même pour les victimes de viol ou d'inceste. En vertu de cette loi, les victimes de viol n'ont pas d'autre choix que de mener leur grossesse à son terme ou de se faire avorter illégalement, dans de mauvaises conditions de sécurité, en risquant la prison si leur acte est découvert.
Amnesty International, Interdiction totale de l'avortement au Nicaragua. La santé et la vie des femmes en danger, les professionnels de la santé passibles de sanctions pénales (index AI : AMR 43/001/2009) [seules l'introduction et les recommandations ont été traduites en français].

Des études réalisées en Afrique subsaharienne ont révélé que la violence des partenaires et la crainte de sévices empêchaient les filles de refuser les relations sexuelles et compromettaient l'utilisation du préservatif.
Commission de la population et du développement, Rapport du Secrétaire général sur le suivi des programmes de population, centré sur les adolescents et les jeunes, 2012, E/CN.9/2012/5.

En Afrique, 100 à 140 millions de femmes et de jeunes filles ont été victimes de mutilations génitales féminines (MGF). Bien que la proportion de filles soumises à ces pratiques soit en baisse dans certains pays, plus de 3 millions de filles dans le monde restent menacées de telles mutilations chaque année.
Estimation de l'Organisation mondiale de la santé, 2011.

Issue

Demand Dignity 
Economic, Social and Cultural Rights 
Medical And Health 
Women 

Campaigns

Demand Dignity 

Follow #mybodymyrights @amnestyonline on twitter

News

20 November 2014

UK authorities must launch a long-overdue criminal investigation into a British company’s role in one of the worst toxic waste dumping incidents of the last decade.

... Read more »

12 November 2014

The USA should use its appearance before the UN Committee against Torture to commit itself to justice for the grave human rights violations—including torture and enforced... Read more »

20 November 2014

The trials of two leading activists in China on Friday will lay bare the authorities’ duplicity over the rule of law.

Read more »
20 November 2014

The international community’s failure to deal with the growing number of Syrian refugees fleeing into Turkey has led to a crisis of unprecedented proportions.

Read more »
20 November 2014

The international community’s failure to deal with the growing number of Syrian refugees fleeing into Turkey has led to a crisis of unprecedented proportions.

Read more »