Annual Report 2013
The state of the world's human rights

30 August 2013

Un blogueur iranien gravement malade doit être libéré de prison immédiatement

Un blogueur iranien gravement malade doit être libéré de prison immédiatement
Le blogueur iranien Hossein Ronaghi Maleki purge une peine de 15 ans de prison en raison de ses activités politiques non violentes.

Le blogueur iranien Hossein Ronaghi Maleki purge une peine de 15 ans de prison en raison de ses activités politiques non violentes.

© DR


La dégradation de l’état de santé d’Hossein Ronaghi Maleki est extrêmement inquiétante et, malgré les demandes répétées de ses parents, les autorités iraniennes refusent de le libérer ou même de lui accorder une permission.
Source: 
Hassiba Hadj Sahraoui, directrice adjointe du programme Moyen-Orient et Afrique du Nord

Un blogueur et prisonnier d’opinion iranien en grève de la faim pour protester contre sa détention injuste doit être libéré immédiatement et sans condition afin d’être soigné, car sa santé se détériore, a indiqué Amnesty International.

Hossein Ronaghi Maleki, 28 ans, purge une peine de 15 ans d’emprisonnement pour « appartenance au groupe Internet [illégal] “Iran Proxy” », « propagande contre le régime » et « insultes au Guide et au Président », entre autres chefs d’accusation.

« La dégradation de l’état de santé d’Hossein Ronaghi Maleki est extrêmement inquiétante et, malgré les demandes répétées de ses parents, les autorités iraniennes refusent de le libérer ou même de lui accorder une permission, a déploré Hassiba Hadj Sahraoui, directrice adjointe du programme Moyen-Orient et Afrique du Nord d’Amnesty International.

« Non seulement elles l’ont placé injustement derrière les barreaux, simplement parce qu’il avait exprimé son opinion sur son blog, mais elles mettent maintenant également en péril sa santé voire sa vie en l’empêchant de recevoir les soins médicaux dont il a besoin de toute urgence. »

Hossein Ronaghi Maleki a été arrêté une première fois le 13 décembre 2009 après les troubles qui ont suivi l’élection présidentielle contestée du mois de juin précédent en Iran.

Il a ensuite été détenu à l’isolement pendant plus d’un an et affirme avoir été torturé. Ce traitement aurait entraîné les graves problèmes rénaux, gastro-intestinaux, vésicaux et cardiaques dont il souffre désormais.

Il a observé plusieurs grèves de la faim, dont une en mai 2012 lors de laquelle les autorités ont refusé de lui accorder une permission afin qu’il puisse être soigné pour son affection rénale.

Il a été libéré sous caution le 2 juillet 2012 et a repris la rédaction de son blog peu après. Le 22 août 2012, il a de nouveau été arrêté, en compagnie d’autres militants qui portaient assistance aux victimes d’un séisme dans un camp de secours de la province de l’Azerbaïdjan oriental. Ils ont tous été inculpés de « distribution d’articles impurs et non hygiéniques ».

Le 28 août 2013, il a été conduit à l’hôpital en raison d’une dégradation de son état, mais il a été renvoyé en prison le jour même sans avoir été soigné. Cette décision va à l’encontre de l’avis médical rendu, selon lequel il fallait l’hospitaliser pour une hémorragie rénale et gastro-intestinale.

Sa mère, Zoleikha Mousavi, a également entamé une grève de la faim pour protester contre le refus des autorités de libérer son fils. Elle a déclaré : « Si Hossein meurt, je préfère mourir aussi. »

Dans une lettre rédigée depuis la prison d’Evin à l’occasion de son anniversaire le 5 juillet dernier, Hossein Ronaghi Maleki a écrit : « Adressez vos messages [d’anniversaire] à ma mère et ne laissez pas l’absence de son fils lui causer des souffrances. Et n’oublions pas que les jours de prison sont sans anniversaire. »

« Le fait qu’une mère aille jusqu’à faire une grève de la faim pour attirer l’attention des autorités souligne les graves carences de l’administration de la justice en Iran », a conclu Hassiba Hadj Sahraoui.

Issue

Activists 
Prisoners Of Conscience 

Country

Iran 

Region

Middle East And North Africa 

News

21 August 2014

Children accused of being members of armed groups in the conflict in Mali are languishing in adult jails while human rights abuses continue.

Read more »
15 August 2014

The number of killings perpetrated by the police is on the rise again in the Dominican Republic whilst legislation intended to fix the problem stalls and stagnates in Congress... Read more »

26 August 2014

The Vietnamese authorities must stop attacks on peaceful activists, Amnesty International said after three human rights defenders were sentenced to jail and police beat and... Read more »

21 August 2014

After fleeing their homes and surviving a perilous Mediterranean crossing, African migrants in Italy are falling prey to labor gangs.

Read more »
22 August 2014

A shocking video showing an execution-style killing by an armed group at a football stadium in eastern Libya highlights the authorities’ failure to prevent parts of the country... Read more »