Annual Report 2013
The state of the world's human rights

20 March 2009

Une militante grecque œuvrant en faveur des droits des détenus retrouvée morte au cours d'un transfert de prisonnières

Une militante grecque œuvrant en faveur des droits des détenus retrouvée morte au cours d'un transfert de prisonnières
Une détenue grecque défendant activement les droits des prisonniers a été retrouvée morte tôt le matin du 18 mars. Katerina Goulioni et d'autres détenues étaient transférées par ferry de la prison pour femmes de Thiva, en Grèce, à celle de Neapoli, en Crète.

Durant la traversée elle était apparemment assise à une certaine distance des autres prisonnières, avec les mains attachées derrière le dos. Selon les informations recueillies, les autres prisonnières ont déclaré qu'elle semblait avoir reçu des coups au visage.

Katerina Goulioni a contacté Amnesty International à plusieurs reprises afin de signaler les traitements inhumains infligés aux détenus et les dures conditions prévalant dans les prisons pour femmes, notamment à la prison de Thiva, près d'Athènes, et à celle de Diavata, à Thessalonique.

Elle a indiqué à Amnesty International avoir déposé des plaintes auprès du Bureau du médiateur en Grèce, notamment une en février 2009, et du gouverneur de la prison de Thiva. Elle est également apparue dans un documentaire télévisé peu avant sa mort.

Katerina Goulioni s'était également beaucoup impliquée dans certaines actions d'Amnesty International en recueillant des signatures auprès des détenues de la prison de Thiva. Le 17 mars 2009, elle a informé des membres de la section grecque d'Amnesty International que le matériel de campagne de l'organisation qu'elle avait en sa possession avait récemment disparu de sa cellule, de même que d'autres documents en rapport avec les droits humains, tandis que certains ne lui avaient pas été délivrés.

D'après certaines informations fournies par le ministre grec de la Justice, Katerina Goulioni est morte d'une crise cardiaque. Les conclusions de l'enquête judiciaire menée par le coroner sont attendues d'ici quelques jours.

Amnesty International demande aux autorités grecques de diligenter dans les meilleurs délais une enquête exhaustive, indépendante et impartiale sur les circonstances de la mort de Katerina Goulioni, ainsi que sur les plaintes qu'elle avait déposées au sujet du traitement infligé aux détenues.

Read More

La police grecque inflige des violences punitives à des manifestants pacifiques (nouvelle, 11 décembre 2008)

Issue

Activists 
Death In Custody 
Women 

Country

Greece 

Region

Europe And Central Asia 

@amnestyonline on twitter

News

18 September 2014

Nigeria’s police and military routinely torture women, men, and children – some as young as 12 – using a wide range of methods including beatings, shootings and rape... Read more »

25 September 2014

El Salvador has one of the most restrictive abortion laws in the world. Abortion is totally banned in all circumstances and harsh prison sentences befall those accused of... Read more »

01 October 2014

The Chinese authorities must release all those detained for peacefully showing support for pro-democracy protests in Hong Kong.

Read more »
01 October 2014

Ukrainian and rebel forces must immediately end indiscriminate attacks in residential areas, Amnesty International said after at least nine civilians were killed in... Read more »

29 September 2014

Iranian authorities have today confirmed that a woman convicted of killing a man whom she said tried to sexually abuse her will be hanged tomorrow morning at a prison... Read more »