Cote D'ivoire

Côte d'Ivoire : l'enquête de la CPI ne doit exclure aucun crime grave - 23 June 2011

L'enquête éventuelle de la Cour pénale internationale (CPI) sur la situation en Côte d'Ivoire doit être étendue aux violations graves des droits humains commises depuis 2002, a déclaré Amnesty L'enquête éventuelle de la CPI sur les violations des droits humains en Côte d'Ivoire ne doit pas se limiter aux événements récents.

Côte d’Ivoire: ICC investigation must not exclude serious crimes - 23 June 2011

A proposed International Criminal Court (ICC) investigation into Côte d’Ivoire must be expanded to cover serious human rights violations committed since 2002, Amnesty International said today. A proposed ICC investigation into human rights violations in Côte d’Ivoire should not be limited to recent events.

Côte d'Ivoire : des dizaines de partisans de Laurent Gbagbo en détention sans inculpation - 22 June 2011

Les autorités ivoiriennes ont placé en détention au moins 50 personnes – dont plusieurs politiciens ivoiriens en vue – sans les avoir inculpées, à la suite de l'arrestation de l'anci Plus de 50 personnes sont détenues de manière arbitraire en Côte d'Ivoire depuis l'arrestation de l'ancien président Laurent Gbagbo.

Côte d’Ivoire: Dozens of Gbagbo supporters detained without charge - 22 June 2011

Authorities in Côte d’Ivoire are holding at least 50 people without charge, including several high-profile Ivorian politicians, following the arrest of former President Laurent Gbagbo two months ag More than 50 people are being held in arbitrary detention in Côte d’Ivoire following the arrest of former President Laurent Gbagbo.

Côte d'Ivoire. Des dizaines de partisans de Laurent Gbagbo en détention sans inculpation

Les autorités ivoiriennes ont placé en détention au moins 50 personnes – dont plusieurs politiciens ivoiriens en vue – sans les avoir inculpées, à la suite de l'arrestation de l'ancien président Laurent Gbagbo il y a deux mois, a appris Amnesty International. Les autorités ivoiriennes ont placé en détention au moins 50 personnes – dont plusieurs politiciens ivoiriens en vue – sans les avoir inculpées, à la suite de l'arrestation de l'anci

Costa de Marfil: Fin a las represalias contra partidarios o presuntos partidarios del ex presidente Laurent Gbagbo

Partidarios o presuntos partidarios del ex presidente Laurent Gbagbo continúan siendo acosados, detenidos de forma arbitraria, sometidos a malos tratos y obligados a huir.  La detención del ex presidente Laurent Gbagbo el 11 de abril de 2011 no ha acabado con las violaciones y los abusos contra los derechos humanos cometidos desde la proclamación de los controvertidos

Côte d'Ivoire. Mettre fin aux représailles contre les partisans avérés ou présumés de l'ancien président Laurent Gbagbo

Les partisans avérés ou présumés de l'ancien président Laurent Gbagbo continuent d'être victimes de harcèlements, de détention arbitraire, de mauvais traitements, ce qui les a contraints à fuir. Mission catholique de Duékoué, dans l'ouest. Des dizaines de milliers de personnes y ont trouvé refuge depuis le début des violences en Côte d'Ivoire. © Amnesty International

Côte d’Ivoire: End reprisals against real or perceived supporters of former president Laurent Gbagbo

Real or perceived supporters of former President Laurent Gbagbo continue to be harassed, arbitrarily detained, ill-treated and forced to flee.  The Catholic Mission in Duékoué, in the West. Tens of thousands of people have sought shelter in the mission since the beginning of the violence in Côte d'Ivoire. © Amnesty International

Côte d'Ivoire : les deux camps sont responsables de crimes de guerre et de crimes contre l'humanité - 25 May 2011

Un nouveau rapport d'Amnesty International contient des témoignages de victimes et de témoins des massacres, des viols et des chasses à l'homme qui ont eu lieu pendant les six mois de violence qui ont suivi les élections controversées. Teaser image:  Les forces alliées à l'ancien président ivoirien Laurent Gbagbo comme celles soutenant son successeur Alassane Ouattara ont commis des crimes de guerre et des crimes contre l'humanité pendant les s Files:  Violence post-électorale en Côte d'Ivoire.

How you can help

AMNESTY INTERNATIONAL WORLDWIDE