28 novembre 2012
Demandez justice pour les familles roms victimes d’expulsions forcées en Roumanie

Le 17 décembre 2010, près de 350 personnes appartenant à 76 familles ont été expulsées de force du centre-ville de Cluj-Napoca, en Roumanie.

Quarante familles ont été relogées dans de nouveaux bâtiments d’habitation construits à la périphérie de la ville, non loin de la décharge municipale et d’une ancienne décharge de déchets chimiques.
Ces logements sont médiocres. Un habitant a expliqué : « La pièce est toute petite ; l’humidité de l’extérieur passe à travers les murs. C’est vraiment minable, c’est un cauchemar… À côté, il y a une famille de 13 personnes, dont 11 enfants, qui vit dans une seule pièce. » Il n’y a ni l’eau chaude ni le gaz. L’arrêt de bus le plus proche est à environ 2,5 km, ce qui représente une difficulté supplémentaire pour la scolarisation des enfants et pour l’accès des habitants à l’éducation, à l’emploi, aux services de santé et aux autres services de base.

Sur les 76 familles, 36 ne se sont vu offrir aucune solution de relogement et se sont donc retrouvées à la rue. Sept familles sont hébergées chez des proches. Les 29 autres familles ont construit des logements improvisés près des bâtiments d’habitation qui ont été fournis. Elles n’ont ni eau courante, ni installations sanitaires, ni électricité. Comme elles n’ont obtenu qu’une autorisation orale des autorités pour les logements qu’elles ont construits, elles craignent en permanence d’en être expulsées.

Votre signature peut faire la différence !

814
appels envoyés

Passez à l'action

Campaign has expiredGracias por todo su apoyo, la acción ahora esta cerrada.
663,118
Nombre total d’actions entreprises
par des personnes telles que vous