06 juin 2013
Il faut que cesse la répression violente en Turquie, maintenant !

Manifestations à Istanbul. © Serra Akcan/NarPhotos


Ce qui a débuté comme une manifestation pour préserver le parc Gezi à Istanbul s'est transformé en une vague de répression violente contre les manifestants dans toute la Turquie.

Des dizaines de milliers de personnes ont participé à des manifestations antigouvernementales en réaction aux mesures excessives prises par la police pour disperser les manifestants pacifiques. Des images vidéos amateurs montrent des policiers agressant des manifestants à coups de matraque, de gaz lacrymogène et de canons à eau. 
Il s'agit d'une situation très préoccupante et Amnesty International a besoin de votre aide.

Demandez aux autorités turques de cesser d'utiliser une force excessive contre les manifestants, dont plus de 4 300 ont été blessés.

4912
appels envoyés

Passez à l'action

Appel à l'action

Passez à l'action

Il faut que cesse la répression violente en Turquie, maintenant !

Monsieur le Premier ministre,

J'ai vu des images choquantes de la répression policière des manifestants à Istanbul et dans d'autres villes de Turquie.

Je demande au gouvernement turc :
- d'intervenir immédiatement pour mettre fin à l'usage d'une force excessive par la police et notamment à l'usage de grenades lacrymogènes directement sur les manifestants ainsi qu'à l'utilisation abusive des canons à eau ;
- de respecter le droit de manifester pacifiquement ;
- de diligenter dans les meilleurs délais une enquête indépendante et impartiale sur l'usage d'une force excessive par la police, et de déférer à la justice les policiers soupçonnés de tels agissements.

Signature

663,076
Nombre total d’actions entreprises
par des personnes telles que vous