07 mars 2012
Exhortez la première dame de Syrie à user de son influence en faveur des droits des femmes !

Asma el Assad, première dame de Syrie
© Amnesty International


Depuis mars 2011, le gouvernement du président syrien Bachar el Assad mène une répression brutale contre la contestation ; plus de 6 000 personnes sont mortes, dont plus de 200 femmes, jeunes filles et fillettes. Des milliers de Syriens ont été arrêtés et bon nombre d'entre eux sont détenus au secret pendant de longues périodes dans des lieux inconnus où les actes de torture et d'autres formes de mauvais traitements seraient monnaie courante. Amnesty International estime que de telles violations s'apparentent à des crimes contre l'humanité.

Certaines défenseures des droits humains – qui ont été en première ligne des appels pacifiques à la réforme – ont été contraintes à se cacher, et plusieurs ont même fui le pays.

Asma el Assad, l'épouse du président, s'est régulièrement présentée publiquement comme une championne des droits des femmes et des enfants ; elle a cependant fait très peu ces derniers mois pour dénoncer les atrocités commises par les forces gouvernementales syriennes. Au contraire, elle est même apparue en public au côté de son mari afin de le soutenir.

Il est temps de rappeler à Asma el Assad que les droits humains sont universels, et de l'exhorter à user de son influence en faveur des défenseures syriennes des droits fondamentaux qui s'attachent à protéger le futur de tous les Syriens.

Passez à l'action dès maintenant !

Votre prénom et votre pays seront transmis à Asma el Assad, mais pas votre nom de famille ni votre adresse électronique. Merci de prendre en compte cette information avant de participer à cette action.

1056
appels envoyés

Passez à l'action

Campaign has expiredCette action est terminée
663,111
Nombre total d’actions entreprises
par des personnes telles que vous