09 avril 2009
Il faut mettre fin au racisme institutionnel au sein de la justice pénale autrichienne

Des recherches d'Amnesty International ont montré que le racisme institutionnel au sein de la police et de certains organes judiciaires autrichiens avait pour conséquence qu'ils ne fournissaient pas la même qualité de service à toutes les personnes.
Les étrangers et les Autrichiens de couleur risquent plus que les autres d'être soupçonnés d'infractions et ont moins de chance de voir leurs droits respectés lorsqu'ils portent plainte. Ils courent aussi un plus grand risque d'être maltraités par la police et sont moins susceptibles d'obtenir réparation.

Amnesty International a appelé les autorités autrichiennes à prendre des mesures plus fermes pour éliminer le racisme au sein de la police et à veiller à ce que toutes les allégations d'agissement raciste de la part de responsables de l'application des lois fassent l'objet d'une véritable enquête et donnent lieu, le cas échéant, à des sanctions adaptées.

359
appels envoyés

Passez à l'action

Appel à l'action

Commentaire

To contribute comments on the Activism Center you must be signed in. Be the first to comment

Register now for your Activism profile on amnesty.org

The profile enables you to...

  • Comment and engage with a wide range of human rights debates, activism, stories and blogs
  • Control your anonymity and privacy settings
  • Ensure your voice contributes to our campaigns
  • Record and share your activity
  • Timely on and offline activism opportunities and news alerts
  • Twitter and Facebook integration coming soon


Why wait? Human rights is nothing without you    Register now »
663,112
Nombre total d’actions entreprises
par des personnes telles que vous