La peine de mort en Afrique subsaharienne en 2008

'M’assurer que mon pote a rendu son dernier souffle', dessin de l’ancien détenu Arthur Judah Angel, illustrant la vie dans le quartier des condamnés à mort de la prison d’Enugu, au Nigeria

'M’assurer que mon pote a rendu son dernier souffle', dessin de l’ancien détenu Arthur Judah Angel, illustrant la vie dans le quartier des condamnés à mort de la prison d’Enugu, au Nigeria

© Arthur Judah Angel


En 2008, en Afrique subsaharienne, au moins deux exécutions ont été recensées, au Botswana (un prisonnier) et au Soudan (au moins un).

À la connaissance d’Amnesty International, au moins 362 personnes ont été condamnées à mort dans 19 pays africains : Ouganda (114), Soudan (60), République démocratique du Congo (au moins 50), Nigeria (au moins 40), Éthiopie (39), Mali (au moins 15), Tchad (au moins 12), Mauritanie (8), Botswana (4), Ghana (3), Guinée (3), Sierra Leone (3), Gambie (2), Burkina Faso (1), Burundi (1), Niger (1), Kenya (+), Madagascar (+) et Tanzanie (+).

Dans un mouvement particulièrement rétrograde, le Liberia a rétabli la peine de mort pour les crimes de vol qualifié, terrorisme et détournement d’avion le 22 juillet 2008. Le Liberia a rétabli ce châtiment alors qu’il est partie au Deuxième Protocole facultatif se rapportant au Pacte international relatif aux droits civils et politiques, visant à abolir la peine de mort.

Au Nigeria, au moins 40 condamnations à la sentence capitale ont été prononcées au cours de l'année 2008. Ce qui porte le nombre total estimé de condamnés à mort à 735, dont 11 femmes. Des centaines d’entre eux n’ont pas bénéficié d’un procès équitable.

Quelque 140 prisonniers se trouvent dans l’antichambre de la mort au Nigeria depuis plus de dix ans, voire plus de vingt ans. Environ 80 se sont vus refuser le droit d’interjeter appel, parce qu’ils ont été condamnés avant 1999 par un tribunal chargé des affaires de vol et d'usage d'armes à feu. Une quarantaine d’entre eux étaient âgés de moins de dix-huit ans au moment où le crime a été commis et n’auraient pas dû être condamnés à mort.


Douze ans dans le quartier des condamnés à mort : écoutez la chanson d'un ancien condamné à mort nigérian


POUR EN SAVOIR PLUS :
Condamnations à mort et exécutions en 2008 – ce document résume l’évolution de l’application de la peine de mort dans le monde en 2008.