LA PEINE DE MORT EN 2010

La tendance mondiale vers l’abolition de la peine capitale s’est confirmée en 2010. Un pays de plus, le Gabon, a aboli la peine de mort pour tous les crimes, et le président de la Mongolie a décrété un moratoire sur les exécutions. Pour la troisième fois, et en bénéficiant d’un soutien inégalé par le passé, l’Assemblée générale des Nations unies a adopté une résolution prévoyant un moratoire sur le recours à la peine de mort.

En 2010, vingt-trois pays ont procédé à des exécutions et 67 ont prononcé des condamnations à mort. Les méthodes d’exécution ont été les suivantes en 2010 : la décapitation, l’électrocution, la pendaison, l’injection létale et la fusillade.

Les pays qui maintiennent la peine capitale défendent leur position en disant n’y avoir recours que dans les conditions prévues par le droit international. Leurs agissements contredisent cependant ces affirmations.

Nombre de pays ayant procédé à des exécutions entre 1991 et 2010

Pour en savoir plus:
Condamnations à mort et exécutions en 2010 
La peine de mort en 2010 – Après 10 ans d'avancées, les pays qui procèdent à des exécutions sont de plus en plus isolés