Mythes sur la peine de mort

Une opposante à la peine de mort proteste contre l’exécution, en Californie (États-Unis).

Une opposante à la peine de mort proteste contre l’exécution, en Californie (États-Unis).

© AP/PA Photo/Paul Sakuma


Le droit à la vie et le droit de ne pas être soumis à des peines ou traitements cruels, inhumains et dégradants sont proclamés dans la Déclaration universelle des droits de l'homme, d’autres instruments internationaux relatifs aux droits humains et de nombreuses constitutions nationales.

Amnesty International considère que la peine de mort, en toutes circonstances, est une violation de ces droits.

L’adoption de la résolution 62/149 appelant à un moratoire sur les exécutions, lors de la 62e session de l’Assemblée générale des Nations unies, signifie qu’une grande majorité des États membres de l’ONU, dans toutes les régions du monde, sont en faveur d’un moratoire sur l’application de la peine de mort.

Pourtant, trop de gouvernements s'imaginent encore pouvoir résoudre de graves problèmes sociaux ou politiques en exécutant quelques prisonniers, voire plusieurs centaines. Dans le monde entier, de nombreuses personnes ne se rendent toujours pas compte que la peine de mort, loin d'offrir une meilleure protection à la société, ne fait que répondre à la violence par la violence. L'abolition gagne certes du terrain, mais trop lentement.

La peine capitale, infligée au nom de la Nation tout entière, affecte toute la population. Tout citoyen devrait savoir ce qu'est la peine de mort, comment elle est utilisée, de quelle façon elle affecte tout un chacun et en quoi elle viole les droits fondamentaux.

POUR EN SAVOIR PLUS:

Questions et réponses sur la peine de mort
Amnesty International répond à des questions comme « Pourquoi Amnesty International s’oppose-t-elle à la peine de mort ? » et « La peine de mort n'est-elle pas nécessaire pour mettre un terme au terrorisme et aux autres formes de violence à caractère politique ? » D’autres questions concernent les injections létales, les familles des victimes, le droit international et les grandes religions.

Mythes sur la peine de mort
Les exécutions rendent-elles réellement justice aux victimes de crimes violents et à leurs proches? La peine capitale a-t-elle un effet dissuasif?

Données sur la peine de mort
La peine de mort est irréversible. Les erreurs judiciaires étant inévitables, quel que soit le système en place, des innocents seront exécutés tant que ce châtiment sera maintenu.
La peine capitale est en outre discriminatoire. Elle frappe souvent de manière disproportionnée les plus pauvres, les plus faibles et les personnes marginalisées. Elle est également utilisée par les régimes répressifs pour éliminer les individus jugés gênants.