En finir avec la peine de mort

LA PEINE DE MORT EN 2013

En 2013, le nombre d'exécutions a augmenté de presque 15 % par rapport à 2012. La Chine mise à part, 778 personnes au moins ont été exécutées dans le monde. Trois pays concentrent presque 80 % de ces cas : l'Iran, l'Irak et l'Arabie saoudite. Malgré quelques reculs au cours de 2013, des progrès ont été constatés dans toutes les régions du monde, plusieurs pays progressant nettement vers l'abolition. 
Voyez notre carte interactive >>

 



La peine de mort est la négation absolue des droits humains. Il s’agit d'un meurtre commis par l'État, avec préméditation et de sang-froid. Ce châtiment cruel, inhumain et dégradant est infligé au nom de la justice.

Cette peine viole le droit à la vie inscrit dans la Déclaration universelle des droits de l'homme.

Amnesty International s'oppose à la peine de mort en toutes circonstances, quels que soient la nature du crime commis, les caractéristiques de son auteur ou la méthode utilisée par l'État pour l'exécuter.

Nouvelles et mises à jour

La Papouasie-Nouvelle-Guinée abroge la Loi relative à la sorcellerie mais se rapproche d'une reprise des exécutions

28 mai 2013

Les nouvelles lois étendant le champ d'application de la peine de mort dénotent une intention de reprendre les exécutions, après l'indignation suscitée par les meurtres de femmes accusées de « sorcellerie ».

Rapport 2013 : un monde de plus en plus dangereux pour les réfugiés et les migrants

23 mai 2013

Faute d'action internationale dans le domaine des droits humains, le monde est en train de devenir de plus en plus dangereux pour les réfugiés et les migrants, a déclaré Amnesty International le 23 mai à l'occasion de la sortie de son rapport annuel sur la situation des droits humains dans le monde.

Gambie: un militant a été libéré mais on reste sans nouvelle d'un journaliste

14 mai 2013

Un militant gambien placé en détention par les autorités après avoir pacifiquement exprimé son opinion vient d'être libéré, mais on est toujours sans nouvelle d'un journaliste « disparu » depuis sept ans.

Les Maldives doivent commuer les condamnations à mort prononcées contre deux mineurs délinquants déclarés coupables de meurtre

3 mai 2013

Les autorités maldiviennes doivent commuer la sentence de mort prononcée contre deux jeunes gens pour un meurtre qu’ils auraient commis alors qu’ils étaient mineurs.

Le Pakistan doit améliorer la protection des prisonniers indiens

2 mai 2013

Amnesty International demande aux autorités pakistanaises de protéger les Indiens incarcérés au Pakistan après la mort de l'un deux dans le quartier des condamnés à mort d'une prison de Lahore.

Appels à l'action

Halte à la peine de mort au Bélarus !

6 mai 2011

Le Bélarus est le dernier pays d’Europe et de l’ex-Union soviétique à procéder encore à des exécutions. Alors que les États sont toujours plus nombreux à rejeter ce châtiment inhumain, vous pouvez contribuer à faire totalement disparaître en Europe le recours à la peine de mort.

Halte à la peine de mort au Bélarus !

6 mai 2011

Le Bélarus est le dernier pays d’Europe et de l’ex-Union soviétique à procéder encore à des exécutions. Alors que les États sont toujours plus nombreux à rejeter ce châtiment inhumain, vous pouvez contribuer à faire totalement disparaître en Europe le recours à la peine de mort.

Halte à la peine de mort au Bélarus !

6 mai 2011

Le Bélarus est le dernier pays d’Europe et de l’ex-Union soviétique à procéder encore à des exécutions. Alors que les États sont toujours plus nombreux à rejeter ce châtiment inhumain, vous pouvez contribuer à faire totalement disparaître en Europe le recours à la peine de mort.

Halte à la peine de mort au Bélarus !

6 mai 2011

Le Bélarus est le dernier pays d’Europe et de l’ex-Union soviétique à procéder encore à des exécutions. Alors que les États sont toujours plus nombreux à rejeter ce châtiment inhumain, vous pouvez contribuer à faire totalement disparaître en Europe le recours à la peine de mort.

Audio et vidéo

Justice pour Troy Davis

24 juin 2010

Troy Davis a passé près de dix-neuf ans dans le couloir de la mort et a failli être exécuté trois fois pour un meurtre qu'il affirme ne pas avoir commis.