Rapport 2013
La situation des droits humains dans le monde

4 octobre 2013

Égypte : les réfugiés ne doivent pas être renvoyés en Syrie

Égypte : les réfugiés ne doivent pas être renvoyés en Syrie
Trente-six réfugiés en provenance de Syrie ont été conduits en bus à l’aéroport du Caire et renvoyés en Syrie.

Trente-six réfugiés en provenance de Syrie ont été conduits en bus à l’aéroport du Caire et renvoyés en Syrie.

© MAHMUD HAMS/AFP/Getty Images


Amnesty International exhorte les autorités égyptiennes à respecter le droit international en ne renvoyant pas des réfugiés vers un conflit sanglant qui a déjà fait plus de 100 000 victimes.
Source: 
Philip Luther, directeur du programme Moyen-Orient et Afrique du Nord d'Amnesty International.

Trente-six réfugiés en provenance de Syrie, dont un grand nombre sont d’origine palestinienne, ont été renvoyés de force en Syrie vendredi 4 octobre, selon des informations reçues par Amnesty International.

 L’Égypte doit mettre immédiatement fin à la détention et l’expulsion des réfugiés fuyant le conflit en Syrie.

 « Amnesty International exhorte les autorités égyptiennes à respecter le droit international en ne renvoyant pas des réfugiés vers un conflit sanglant qui a déjà fait plus de 100 000 victimes », a déclaré Philip Luther, directeur du programme Moyen-Orient et Afrique du Nord d’Amnesty International.

Amnesty International a appris que ces personnes avaient été arrêtées en septembre alors qu’elles tentaient de rejoindre l’Europe en bateau depuis l’Égypte. Elles ont été emmenées au poste de police de Rashid dans le gouvernorat de Beheira où elles ont été détenues pendant 13 jours.

Des militants égyptiens ont indiqué à Amnesty International que jeudi dans la nuit les réfugiés avaient été contraints de signer une déclaration affirmant qu’ils voulaient retourner en Syrie. Ils auraient alors été conduits en bus à l’aéroport du Caire et renvoyés en avion.

Des centaines de réfugiés en provenance de Syrie ont été arrêtés alors qu’ils essayaient de se rendre en Europe et nombre d’entre eux sont toujours détenus. Parmi eux se trouvent deux mineurs non accompagnés âgés de 15 et 16 ans qui se trouvent au poste de police de Rashid et risquent d’être expulsés.

Thème

Conflit armé 
Réfugiés, personnes déplacées et migrants 

Pays

Égypte 

Région ou pays

Moyen-Orient et Afrique du Nord 

@amnestyonline sur Twitter

Nouvelles

10 juillet 2014

Amnesty International rend publics les noms de certaines des personnes soupçonnées d’avoir ordonné ou commis les atrocités qui se déroulent actuellement en République... Pour en savoir plus »

05 juin 2014

Les manifestants descendant dans la rue au Brésil durant la Coupe du monde risquent d’être victimes de violences policières et militaires aveugles, les autorités renforçant les... Pour en savoir plus »

03 juin 2014

Dans la deuxième partie de cette série en deux volets, deux personnes dont le nom figurait sur la liste des « personnes les plus recherchées » en Chine pour leur rôle dans le... Pour en savoir plus »

11 juillet 2014

Sasha, militant pro-ukrainien âgé de 19 ans, a été enlevé par des séparatistes à Louhansk et frappé à maintes reprises pendant 24 heures.

Pour en savoir plus »
07 juillet 2014

La condamnation à 15 ans de prison d’un éminent avocat saoudien, défenseur des droits humains, est un nouveau coup porté au militantisme pacifique et à la liberté d’... Pour en savoir plus »