Communiqués de presse

Vendredi 17 octobre 2014

Le prisonnier d’opinion Ángel Amílcar Colón Quevedo, victime de torture, a été libéré de prison après cinq ans passés en détention provisoire, une mesure bienvenue mais attendue depuis trop longtemps, a déclaré Amnesty International.

Vendredi 17 octobre 2014

Le projet de l’Italie d’arrêter l’opération Mare Nostrum de surveillance et de sauvetage en mer Méditerranée mettrait en danger la vie de milliers de migrants et de réfugiés cherchant à se rendre en Europe.

Jeudi 16 octobre 2014

Selon un rapport rendu public par Amnesty International jeudi 16 octobre, les lois répressives et discriminatoires promulguées au cours des 18 derniers mois en Ouganda ont entraîné un accroissement de la répression des autorités, de la violence et des discriminations homophobes et liées au genre.

Jeudi 16 octobre 2014

La décision d'un tribunal pakistanais de confirmer la condamnation à la peine capitale prononcée contre une chrétienne déclarée coupable de blasphème est une grave injustice, a déclaré Amnesty International.

Mercredi 15 octobre 2014

Les policiers hongkongais qui ont frappé un manifestant en faveur de la démocratie mercredi 15 octobre, alors qu'il était en détention, doivent être déférés à la justice, a déclaré Amnesty International.

Mercredi 15 octobre 2014

La militante en faveur des droits humains arrêtée pour « outrage » au roi de Bahreïn après avoir déchiré une photo du monarque au tribunal mardi 14 octobre est une prisonnière d'opinion et doit être remise en liberté, a déclaré Amnesty International mercredi 15 octobre.

Mercredi 15 octobre 2014

Consternée par la condamnation à mort prononcée mercredi 15 octobre à l’issue d’un procès inique contre un dignitaire chiite dissident en Arabie saoudite pour « désobéissance au souverain », pour avoir « incité au sectarisme » et « encouragé, soutenu ou participé à des manifestations », Amnesty International demande son annulation immédiate.

Mercredi 15 octobre 2014

Nairobi, 15 octobre 2014 - Le président Salva Kiir doit opposer son veto au projet de loi qui confère de vastes pouvoirs au Service de sécurité nationale (NSS), a déclaré mercredi 15 octobre un groupe d’organisations de défense des droits humains nationales et internationales. Cette loi attribuerait au service de sécurité la capacité presque illimitée d’arrêter et de détenir des suspects, de surveiller les communications, de pratiquer des fouilles et perquisitions et de confisquer des biens.

Mardi 14 octobre 2014

Des milices chiites, soutenues et armées par le gouvernement irakien, ont enlevé et tué des dizaines de civils sunnites ces derniers mois et bénéficient d’une impunité totale pour ces crimes de guerre, écrit Amnesty International dans une nouvelle synthèse rendue publique mardi 14 octobre.

Lundi 13 octobre 2014

Le gouvernement royal de Thaïlande doit s’acquitter de ses obligations internationales relatives aux droits humains et offrir des recours et des réparations aux victimes de torture et de mauvais traitements, ont déclaré la Commission internationale de juristes (CIJ), Human Rights Watch et Amnesty International lundi 13 octobre.