Rapport 2013
La situation des droits humains dans le monde
Voir cet article dans d’autres langues:

Communiqués de presse

16 septembre 2013

Cambodge. Une enquête doit être menée sur l'usage d'armes à feu par les forces de sécurité

Les autorités cambodgiennes doivent de toute urgence enquêter sur les circonstances qui ont fait un mort et plusieurs blessés graves après que les forces de sécurité ont tiré à balles réelles sur des manifestants, a écrit Amnesty International dans une déclaration rendue publique lundi 16 septembre 2013.

Des heurts violents ont éclaté dimanche 15 septembre dans la soirée à Phnom Penh, la capitale, lorsque des dizaines de personnes ont protesté contre les barrages routiers érigés par la police. Les forces de sécurité ont répliqué avec des grenades lacrymogènes et des tirs à balles réelles. Un homme est mort.

« Une enquête impartiale doit être menée sans plus tarder sur la mort de cet homme, et les raisons pour lesquelles les forces de sécurité ont eu recours dimanche à une force meurtrière doivent être rendues publiques, a déclaré Isabelle Arradon, directrice adjointe du programme Asie-Pacifique d’Amnesty International.

« Le climat au Cambodge est tendu depuis le scrutin controversé de juillet. Le fait que les forces de sécurité aient utilisé des balles réelles, hier soir, a terrorisé les habitants.

« Les forces de sécurité doivent éviter de recourir à une force excessive, quelle qu’elle soit. Elle est contraire aux normes internationales. L’usage intentionnel d’armes à feu à des fins létales ne peut se justifier que lorsqu’il est absolument impossible de faire autrement pour protéger des vies »

Pour plus d’informations, voir la déclaration publique d’Amnesty International
Cambodge. Une enquête doit être menée sur l’usage d’armes à feu par les forces de sécurité.

Index AI : PRE01/467/2013
Région ou pays Asie - Pacifique
Pour plus d'informations, prenez contact avec le Bureau de presse international »

Bureau de presse international

Téléphone : +44 (0) 20 7413 5566
9h30 - 17h00 TU lundi - vendredi
Téléphone : +44 (0) 777 847 2126
24 h / 24
Fax : +44 (0) 20 7413 5835
Bureau de presse international
Peter Benenson House
1 Easton Street
London
WC1X 0DW
Royaume-Uni
Suivez le Bureau de presse international sur Twitter
@amnestypress