Rapport 2013
La situation des droits humains dans le monde
Voir cet article dans d’autres langues:

Communiqués de presse

26 mars 2012

L’exécution de Balwant Singh constituerait un recul pour l’Inde

Les autorités indiennes doivent stopper l’exécution de Balwant Singh Rajoana et instaurer un moratoire officiel sur les exécutions dans le pays, écrit Amnesty International dans une lettre ouverte au Premier ministre indien Manmohan Singh.

L’exécution de Balwant Singh est prévue pour le 31 mars, dans l’État du Pendjab.

Tandis que les tribunaux indiens continuent de prononcer des condamnations à mort, aucune exécution n’a eu lieu en Inde depuis 2004.

Amnesty International publie mardi 27 mars son nouveau rapport sur les Condamnations à mort et les exécutions en 2011.

Au 22 mars 2012, plus des deux tiers des pays du gobe avaient aboli la peine de mort en droit ou dans la pratique. Sur les 41 États que compte la région Asie-Pacifique, 17 ont aboli la peine capitale pour tous les crimes et 10 sont abolitionnistes dans la pratique.

« Si elle reprend les exécutions après une interruption de huit ans, l’Inde irait à contre-courant de la tendance régionale et mondiale en faveur de l’abolition de la peine de mort, a déclaré Bikramjeet Batra, conseiller en matière de politique pour Amnesty International.

« Amnesty International exhorte le Premier ministre Manmohan Singh à stopper l’exécution de Balwant Singh et à établir un moratoire, en vue d’abolir la peine de mort en Inde pour tous les crimes. »

Balwant Singh a été déclaré coupable en 2007 de l’assassinat de l’ancien Premier ministre du Pendjab Beant Singh en 1995. Sa condamnation à mort a été confirmée par la haute cour du Pendjab et de l’Haryana en octobre 2010.

Amnesty International s’oppose à la peine de mort en toutes circonstances, sans exception. C’est un châtiment des plus cruels, inhumains et dégradants.

• Il est possible d’organiser des interviews avec des experts d’Amnesty International sur la peine de mort.

• Pour consulter la lettre ouverte au Premier ministre Manmohan Singh, veuillez cliquer sur : http://www.amnesty.org/en/library/info/ASA20/011/2012/en.

• Le nouveau rapport d’Amnesty International intitulé Condamnations à mort et exécutions en 2011, qui présente des faits et des analyses sur la peine de mort dans le monde, est disponible sous embargo.

Pour toute information, veuillez entrer en contact avec Katya Nasim, attachée de presse : katya.nasim@amnesty.org ; + 44 207 413 5871 / + 44 7904 398 103.



Index AI : PRE01/158/2012
Région ou pays Asie - Pacifique
Pays Inde
Pour plus d'informations, prenez contact avec le Bureau de presse international »

Bureau de presse international

Téléphone : +44 (0) 20 7413 5566
9h30 - 17h00 TU lundi - vendredi
Téléphone : +44 (0) 777 847 2126
24 h / 24
Fax : +44 (0) 20 7413 5835
Bureau de presse international
Peter Benenson House
1 Easton Street
London
WC1X 0DW
Royaume-Uni
Suivez le Bureau de presse international sur Twitter
@amnestypress