Rapport 2013
La situation des droits humains dans le monde

Communiqués de presse

24 juin 2013

Nigeria. Premières exécutions présumées depuis 2006

Amnesty International a reçu des informations crédibles faisant état de la pendaison de quatre hommes dans la prison de la ville de Benin, dans le sud du Nigeria, par les autorités de l'État d'Edo. Ce sont les premières exécutions dont on ait connaissance dans ce pays depuis 2006.

Un cinquième homme risque d'être exécuté d’un moment à l’autre.

Lucy Freeman, directrice adjointe du programme Afrique de l'organisation, a déclaré :
« Ces exécutions, si elles sont confirmées, marquent un retour soudain et brutal à l'application de la peine de mort au Nigeria et font de cette date un jour sombre pour les droits humains dans le pays. »

« Nous exhortons les autorités nigérianes à cesser immédiatement les exécutions et à rétablir le moratoire sur les exécutions. Nous sommes opposés dans tous les cas et en toutes circonstances à la peine capitale, qui constitue le châtiment le plus cruel, inhumain et dégradant qui soit. »

Selon le rapport d'Amnesty International Condamnations à mort et exécutions en 2012, 56 condamnations à mort ont été prononcées au Nigeria en 2012 et un millier de personnes environ étaient sous le coup d’une telle condamnation à la fin de l’année.

Index AI : PRE01/309/2013
Région ou pays Afrique
Pays Nigeria
Pour plus d'informations, prenez contact avec le Bureau de presse international »

Bureau de presse international

Téléphone : +44 (0) 20 7413 5566
9h30 - 17h00 TU lundi - vendredi
Téléphone : +44 (0) 777 847 2126
24 h / 24
Fax : +44 (0) 20 7413 5835
Bureau de presse international
Peter Benenson House
1 Easton Street
London
WC1X 0DW
Royaume-Uni
Suivez le Bureau de presse international sur Twitter
@amnestypress