Rapport 2013
La situation des droits humains dans le monde

Communiqués de presse

2 mai 2013

Corée du Nord. Un ressortissant des États-Unis condamné à 15 ans de travaux forcés

Jeudi 2 mai, la Cour suprême nord-coréenne, située à Pyongyang, aurait condamné un ressortissant des États-Unis originaire de Corée à 15 ans de travaux forcés dans les camps tristement célèbres du pays après l'avoir déclaré coupable de diverses infractions, non spécifiées, à l'encontre la nation.

Pae Jun-Ho (ou Kenneth Bae), 44 ans, a été arrêté en novembre 2012 à Rason, ville portuaire et zone économique spéciale du nord-est du pays située près de la frontière avec la Chine. Il servait de guide à un groupe de cinq ressortissants européens qui ont immédiatement été expulsés du territoire. Depuis son arrestation, il était maintenu en détention à l'isolement et ne bénéficiait que d'une assistance consulaire limitée.

Rajiv Narayan, chercheur sur la Corée du Nord à Amnesty International, a déclaré :
« Le système judiciaire nord-coréen se moque des normes internationales d'équité des procès et cette affaire ne fait pas exception à la règle. Kenneth Bae n'a pas pu consulter d'avocat. On ne sait même pas de quoi il était accusé.

« Kenneth Bae doit être libéré, à moins qu'il ne soit accusé d'une infraction dûment reconnue par le droit international et rejugé par un tribunal compétent, indépendant et impartial.

« S'il est envoyé dans l'une de ces structures de détention, il va être soumis à des actes de torture et à d'autres traitements cruels, inhumains ou dégradants, notamment au travail forcé et à la privation de nourriture en guise de châtiment ; il risque même d'être victime d'une exécution extrajudiciaire.

« De nombreux prisonniers meurent également simplement en raison des conditions de vie terribles auxquelles ils sont confrontés jour après jour dans les camps, y compris le manque de nourriture ou de fournitures médicales de base. »

Index AI : PRE01/212/2013
Région ou pays Asie - Pacifique
Pour plus d'informations, prenez contact avec le Bureau de presse international »

Bureau de presse international

Téléphone : +44 (0) 20 7413 5566
9h30 - 17h00 TU lundi - vendredi
Téléphone : +44 (0) 777 847 2126
24 h / 24
Fax : +44 (0) 20 7413 5835
Bureau de presse international
Peter Benenson House
1 Easton Street
London
WC1X 0DW
Royaume-Uni
Suivez le Bureau de presse international sur Twitter
@amnestypress