Rapport 2013
La situation des droits humains dans le monde

Communiqués de presse

20 décembre 2012

Amnesty International salue le vote de l'ONU sur les Mutilations génitales féminines comme une avancée majeure

Une résolution contre les mutilations génitales féminines (MGF) a été approuvée par l'Assemblée générale des Nations unies, initiative qu'a saluée Amnesty International.

« C'est un moment important pour chaque personne engagée dans la lutte contre les MGF, et plus particulièrement pour toutes les femmes, jeunes filles et fillettes qui sont touchées par cette pratique grotesque, a indiqué José Luis Díaz, représentant d'Amnesty International auprès des Nations unies à New York.

« La résolution de l'ONU place les Mutilations génitales féminines dans un cadre relatif aux droits humains et requiert une approche holistique, qui met l'accent sur le renforcement du pouvoir d'agir, sur la promotion et la protection de la santé en matière de sexualité et de procréation, et sur le fait de briser le cycle de la discrimination et de la violence. »

Ce vote est une grande première pour l'Assemblée générale de l'ONU. Chaque année, les MGF touchent près de trois millions de filles, dans près de 30 pays.

Index AI : PRE01/627/2012
Région ou pays
Pays
Pour plus d'informations, prenez contact avec le Bureau de presse international »

Bureau de presse international

Téléphone : +44 (0) 20 7413 5566
9h30 - 17h00 TU lundi - vendredi
Téléphone : +44 (0) 777 847 2126
24 h / 24
Fax : +44 (0) 20 7413 5835
Bureau de presse international
Peter Benenson House
1 Easton Street
London
WC1X 0DW
Royaume-Uni
Suivez le Bureau de presse international sur Twitter
@amnestypress