Communiqués de presse

Jeudi 17 février 2011

Face à des éléments nouveaux prouvant que des violations ont été commises, Amnesty International a demandé à l'armée égyptienne de faire le nécessaire afin de mettre un terme aux actes de torture et autres types de mauvais traitements perpétrés contre des détenus.

Jeudi 17 février 2011

Amnesty International condamne l’évacuation violente menée par les autorités de Bahreïn contre le campement de manifestants pacifiques installés dans le centre de la capitale Manama, au cours de laquelle pas moins de trois personnes auraient trouvé la mort.

Jeudi 17 février 2011

Amnesty International demande au Yémen d’empêcher ses forces de sécurité de recourir à une force excessive, après les attaques ayant visé des manifestants et des journalistes jeudi 17 février lors d'actions de protestation pacifiques à travers le pays.

Mercredi 16 février 2011

Amnesty International exhorte les membres du Parlement de Trinité-et-Tobago à voter contre un projet d'amendement de la Constitution qui autoriserait la reprise des exécutions dans le pays.

Mercredi 16 février 2011

Amnesty International exhorte les autorités italiennes à répondre aux besoins humanitaires des milliers de migrants et de demandeurs d'asile qui quittent la Tunisie au lendemain des troubles qui ont secoué le pays.

Mercredi 16 février 2011

Amnesty International demande au gouvernement libyen d'arrêter de sévir contre les militants politiques pacifiques, après les violences ayant émaillé des manifestations déclenchées dans la ville de Benghazi par l'arrestation de militants, en amont d'une action de protestation prévue pour jeudi 17 février.

Mardi 15 février 2011

Amnesty International condamne les tactiques brutales utilisées par la police antiémeutes de Bahreïn dans la journée de mardi 15 février, après qu'un second décès fut survenu en l'espace de deux jours dans le contexte de manifestations en faveur d'une réforme politique dans ce tout petit État du Golfe.

Lundi 14 février 2011

Amnesty International dénonce le fait que les autorités iraniennes aient dispersé une marche semble-t-il pacifique organisée à Téhéran en signe de soutien aux actions de protestation égyptiennes et tunisiennes. Des manifestations auraient également eu lieu dans d'autres villes d'Iran, dont Ispahan, Chiraz et Kermanshah.

Lundi 14 février 2011

Amnesty International demande aux autorités italiennes et à l'Union européenne de protéger les droits fondamentaux des milliers de migrants tunisiens arrivant actuellement en Italie continentale et sur l'île de Lampedusa.

Lundi 14 février 2011

Amnesty International a condamné lundi 14 février les agissements des forces de sécurité au Yémen qui ont roué les manifestants de coups de bâtons et leur auraient infligé des décharges à l'aide de matraques électriques, dans le cadre des manifestations inspirées du mouvement de contestation en Tunisie et en Égypte.