Communiqués de presse

Mercredi 16 février 2011

Amnesty International demande au gouvernement libyen d'arrêter de sévir contre les militants politiques pacifiques, après les violences ayant émaillé des manifestations déclenchées dans la ville de Benghazi par l'arrestation de militants, en amont d'une action de protestation prévue pour jeudi 17 février.

Mardi 15 février 2011

Amnesty International condamne les tactiques brutales utilisées par la police antiémeutes de Bahreïn dans la journée de mardi 15 février, après qu'un second décès fut survenu en l'espace de deux jours dans le contexte de manifestations en faveur d'une réforme politique dans ce tout petit État du Golfe.

Lundi 14 février 2011

Amnesty International dénonce le fait que les autorités iraniennes aient dispersé une marche semble-t-il pacifique organisée à Téhéran en signe de soutien aux actions de protestation égyptiennes et tunisiennes. Des manifestations auraient également eu lieu dans d'autres villes d'Iran, dont Ispahan, Chiraz et Kermanshah.

Lundi 14 février 2011

Amnesty International demande aux autorités italiennes et à l'Union européenne de protéger les droits fondamentaux des milliers de migrants tunisiens arrivant actuellement en Italie continentale et sur l'île de Lampedusa.

Lundi 14 février 2011

Amnesty International a condamné lundi 14 février les agissements des forces de sécurité au Yémen qui ont roué les manifestants de coups de bâtons et leur auraient infligé des décharges à l'aide de matraques électriques, dans le cadre des manifestations inspirées du mouvement de contestation en Tunisie et en Égypte.

Lundi 14 février 2011

En Indonésie, les employés de maison, dont la grande majorité sont des femmes et des jeunes filles, resteront exposés à l'exploitation et aux mauvais traitements tant que le Parlement ne votera pas de Loi relative aux employés de maison, a déclaré Amnesty International lundi 14 février.

Samedi 12 février 2011

Des milliers de personnes se sont réunies samedi 12 février aux quatre coins du monde pour demander le respect des droits humains en Afrique du Nord et au Moyen-Orient, dans le cadre d’une journée mondiale d’action organisée par Amnesty International.

Vendredi 11 février 2011

Amnesty International accuse les dirigeants politiques égyptiens d’agir de manière irresponsable, alors que le président Hosni Moubarak et le vice-président Omar Suleiman n'ont pas impulsé de réforme dans le domaine des droits humains dans leurs discours clés délivrés jeudi 10 février.

Vendredi 11 février 2011

Amnesty International exhorte les autorités algériennes à ne pas exercer de répression contre les manifestations antigouvernementales prévues dans tout le pays samedi 12 février, alors qu’elles auraient interdit tout rassemblement dans la capitale Alger.

Vendredi 11 février 2011

En réaction aux événements cruciaux en Égypte, le secrétaire général d’Amnesty International Salil Shetty, a déclaré : « Je félicite les manifestants pour leur courage extraordinaire et leur détermination à obtenir un véritable changement. »