Communiqués de presse

Mardi 10 août 2010
Il faut enquêter sur les agissements des talibans et des autres groupes rebelles et, le cas échéant, les poursuivre pour crimes de guerre, a déclaré Amnesty International le 10 août à la suite de la publication d'un rapport des Nations unies montrant que les homicides ciblés de civils attribués aux combattants anti-gouvernementaux sont en hausse en Afghanistan.
Lundi 9 août 2010

Amnesty International déplore la décision des autorités mexicaines de continuer les poursuites lancées contre Raúl Hernández, défenseur des droits humains, pour un meurtre qu'il n'a pas commis, après qu'un procureur de l'État de Guerrero ait décidé le 7 août de ne pas abandonner lesdites poursuites.

Jeudi 5 août 2010

Les autorités géorgiennes ne doivent pas se contenter de faire le strict minimum pour fournir un logement convenable, un travail et l'accès aux services de santé aux personnes qui ont été déplacées par les conflits des années 1990 et la guerre de 2008 contre la Russie, a déclaré Amnesty International dans un rapport rendu public ce jeudi 5 août 2010.

Jeudi 5 août 2010

Le nouveau gouvernement colombien doit protéger l'indépendance du système de justice du pays, en lui permettant de soumettre aux juridictions compétentes les responsables présumés de violations des droits humains commises dans le cadre du conflit armé prolongé que connaît la Colombie, a déclaré Amnesty International ce 5 août.

Jeudi 5 août 2010

Amnesty International condamne les attaques commises contre des représentants politiques et des journalistes à l'approche de l'élection présidentielle du 9 août, et appelle le gouvernement à faire en sorte que ce scrutin se déroule dans une atmosphère permettant aux Rwandais d'exprimer librement leurs opinions.
 

Mercredi 4 août 2010

Amnesty International a demandé la libération des quatre militants angolais des droits humains illégalement emprisonnés dans l'affaire de l'attaque du car de l'équipe togolaise de football à Cabinda au mois de janvier qui a fait deux morts et plusieurs blessés.

Mercredi 4 août 2010

Amnesty International est préoccupée par le fait que 10 militants politiques moluquois détenus par la police spéciale antiterroriste indonésienne risquent fort d'être torturés.

Mardi 3 août 2010

Amnesty International a exhorté les autorités de la ville de Belgrade à renoncer au projet de démolition d'un quartier informel occupé par des Roms, en raison des risques d'expulsion imminente.

Mardi 3 août 2010

Amnesty International appelle les responsables politiques kenyans à ne pas encourager la haine ou la violence interethniques et demande que les forces de sécurité du pays protègent la population des atteintes aux droits humains pendant le déroulement d'un référendum décisif sur une nouvelle Constitution.

Lundi 2 août 2010

Amnesty International a demandé instamment aux autorités yéménites d'ouvrir sans délai une enquête indépendante sur l'exécution extrajudiciaire d'un homme accusé d'avoir tué un cheikh tribal.