Communiqués de presse

Lundi 7 juin 2010

Les autorités gouvernementales et les groupes armés illégaux doivent garantir un passage sécurisé au second convoi qui tente d'atteindre des communautés indigènes victimes d'un blocus dans l'État d'Oaxaca, dans le sud du Mexique, a déclaré Amnesty International le 7 juin 2010.

Mercredi 2 juin 2010

Le gouvernement congolais doit immédiatement diligenter une enquête exhaustive, impartiale et indépendante sur la mort de l'un des défenseurs majeurs des droits humains du pays, a déclaré Amnesty International mercredi 2 juin.

Mardi 1 juin 2010

Amnesty International condamne les exécutions signalées en Libye, où 18 personnes, des ressortissants étrangers pour la plupart, auraient été passées par les armes dimanche 30 mai.

Jeudi 27 mai 2010

Bien que 2009 ait été une année importante pour la justice internationale, il existe dans la justice au niveau mondial une faille qui ne fait que s'aggraver sous l'effet de la politique de puissance menée par les États, a déclaré Amnesty International ce jeudi 27 mai 2010 dans son bilan annuel de la situation des droits humains dans le monde.

Lundi 24 mai 2010

Le 24 mai, Amnesty International a prévenu que la résolution que s'apprête à adopter le Conseil de sécurité des Nations unies concernant le retrait des effectifs de maintien de la paix mettra en danger des milliers de réfugiés et de membres d'autres groupes vulnérables.

Vendredi 21 mai 2010
Amnesty International demande aux autorités mexicaines de libérer trois dirigeants associatifs qui ont entamé une grève de la faim en signe de protestation contre leur détention. Ils sont incarcérés pour avoir pris part à une campagne contre les tarifs élevés de l'électricité.
Vendredi 21 mai 2010

Amnesty International demande que sept ressortissants nigérians, reconnus coupables par un tribunal équato-guinéen de participation à une tentative de coup d'État, soient rejugés équitablement.

Jeudi 20 mai 2010

Amnesty International a appelé les autorités colombiennes à enquêter sur l’assassinat d’un défenseur des droits humains qui militait contre les violations commises par les paramilitaires et les forces de sécurité dans le département de Sucre, au nord-ouest du pays.

Jeudi 20 mai 2010

La condamnation à 14 années de travaux forcés prononcée contre un couple de Malawiens déclarés coupables d’« outrage aux bonnes mœurs » et d’« actes contre nature » est un scandale, a déclaré Amnesty International ce jeudi 20 mai 2010.

Mercredi 19 mai 2010

Amnesty International demande aux parlementaires français de rejeter le projet de loi interdisant le port du voile intégral en public, adopté par le Conseil de Ministres et déposé aujourd'hui devant le Parlement.