Communiqués de presse

Jeudi 3 février 2011
Amnesty International appelle le Soudan à libérer 16 personnes interpellées au siège d’un journal, à Khartoum
Jeudi 3 février 2011

Amnesty International a condamné la vaste opération de répression lancée par les forces de sécurité égyptiennes jeudi 3 février. Au cours de cette journée, des militants et des journalistes ont été harcelés et deux membres du personnel d’Amnesty International ont été arrêtés, de même que des dizaines d’autres personnes.

Mercredi 2 février 2011

Mercredi 2 février, Amnesty International a demandé aux autorités égyptiennes de protéger le droit de manifester pacifiquement après que des groupes organisés de partisans du gouvernement eurent attaqué des manifestants, ce qui a donné lieu à des affrontements au Caire et à travers toute l'Égypte.

Lundi 31 janvier 2011

Amnesty International exhorte les autorités israéliennes à mettre fin aux manœuvres de harcèlement visant les défenseurs palestiniens des droits humains, après la condamnation d'un militant bien connu de Haïfa à une peine de neuf ans de prison, assortie d'un an avec sursis, dimanche 30 janvier en début de journée.

Lundi 31 janvier 2011

Amnesty International a demandé au gouvernement soudanais de cesser de réprimer la liberté d'expression, après l'arrestation d'au moins 70 personnes lors de manifestations inspirées par les mouvements de protestation en Tunisie, en Égypte et au Yémen.

Vendredi 28 janvier 2011

Amnesty International exhorte les autorités égyptiennes à maîtriser les forces de sécurité afin d'empêcher qu'il n'y ait de nouvelles victimes parmi les manifestants, alors que les protestations se poursuivent dans tout le pays.

Jeudi 27 janvier 2011

Amnesty International dévoile jeudi 27 janvier de nouveaux éléments de preuve inquiétants concernant les méthodes brutales auxquelles ont recouru les forces de sécurité tunisiennes en vue de réprimer les manifestations antigouvernementales au cours des dernières semaines.

Jeudi 27 janvier 2011

Amnesty International demande aux autorités ougandaises de veiller à ce qu'une enquête crédible soit menée sur la mort d'un militant œuvrant en faveur des droits des personnes lesbiennes, gays, bisexuelles et transgenres (LGBT). Cet homme était parvenu à faire condamner un journal de diffusion nationale l'ayant désigné comme étant homosexuel.

Jeudi 27 janvier 2011

Amnesty International demande au gouvernement britannique de faire part à la Premier ministre du Bangladesh, Sheikh Hasina, de ses préoccupations relatives aux informations faisant état de torture, d'exécutions extrajudiciaires et de recours excessif à la force imputables au Bataillon d'action rapide (RAB).

Mercredi 26 janvier 2011

Mercredi 26 janvier, Amnesty International a condamné les opérations répressives lancées en réaction aux manifestations en Égypte, tandis que se poursuivent les actions de protestation contre la pauvreté, les violences policières et la corruption.