Communiqués de presse

Mardi 29 juillet 2014

Le parti au pouvoir au Burundi mène une campagne musclée d’intimidation contre les détracteurs du gouvernement, et son organisation de jeunesse commet des crimes en toute impunité alors que des élections sont prévues dans le pays en 2015, écrit Amnesty International dans un rapport qu’elle publie mardi 29 juillet 2014.

Mardi 29 juillet 2014

Un an jour pour jour après la condamnation de Chelsea Manning pour divulgation d’informations classées « secret défense », Amnesty International appelle une nouvelle fois les autorités américaines à lui accorder une grâce, à la libérer immédiatement et à enquêter de toute urgence sur les violations présumées des droits humains qu’elle a révélées.

Mardi 29 juillet 2014

L’impunité qui règne depuis longtemps pour des crimes contre l’humanité commis au Kosovo va être remise en question après une annonce diffusée aujourd’hui, selon laquelle d’anciens dirigeants de l’Armée de libération du Kosovo (UÇK) vont être inculpés d’enlèvement, de traitements inhumains et de meurtre contre des Serbes du Kosovo et des Kosovars qui se seraient opposés à l’UÇK en 1999, a déclaré Amnesty International mardi 29 juillet.

Mardi 29 juillet 2014

L’Union européenne (UE) doit sans délai renforcer sa législation afin de permettre aux États membres d’interdire le commerce de nouveaux équipements et technologies n’ayant pas d’autre usage que d’infliger la peine capitale, la torture ou des mauvais traitements, ont déclaré Amnesty International et l’Omega Research Foundation, alors que des experts se réunissent mardi 29 juillet à Bruxelles pour durcir les réglementations en vigueur.

Vendredi 25 juillet 2014

La condamnation d’un rédacteur en chef et d’un avocat spécialiste des droits humains à deux ans de prison pour outrage à magistrat à l’issue d’un procès manifestement inique traduit la volonté scandaleuse des autorités au Swaziland de faire taire les voix discordantes.

Jeudi 24 juillet 2014

L’exécution prolongée d’un prisonnier en Arizona mercredi 23 juillet doit inciter, une nouvelle fois, les autorités américaines à abolir la peine de mort, a déclaré Amnesty International.

Jeudi 24 juillet 2014

La Pologne est le premier pays de l’Union européenne (UE) à être déclaré complice des États-Unis concernant la restitution, la détention secrète et la torture de personnes soupçonnées d’actes terroristes, a déclaré Amnesty International jeudi 24 juillet, accueillant avec satisfaction deux arrêts historiques rendus ce jour en faveur des droits humains. 

Jeudi 24 juillet 2014

Les autorités irlandaises doivent prendre d’urgence des mesures pour rendre les lois sur l’avortement du pays, actuellement déficientes, conformes aux obligations qui sont les leurs au regard du droit international relatif aux droits humains, a déclaré Amnesty International après que le Comité des droits de l’homme des Nations unies eut critiqué en termes virulents la position de l’Irlande sur l’avortement. 

Mercredi 23 juillet 2014

Un migrant en situation irrégulière ayant été arrêté et torturé par la police et l'armée mexicaines fait actuellement l'objet de poursuites injustes en raison de son appartenance ethnique, et doit être libéré immédiatement et sans condition, a déclaré Amnesty International mercredi 23 juillet en l'adoptant comme prisonnier d'opinion.

Mardi 22 juillet 2014

Le gouvernement gambien doit abolir les lois et pratiques draconiennes à l’origine de deux décennies de violations généralisées des droits humains, a déclaré Amnesty International en se joignant à d’autres groupes de défense des droits fondamentaux pour une journée mondiale d’action marquant les 20 années écoulées depuis que le président Jammeh s’est arrogé le pouvoir.