Communiqués de presse

Jeudi 24 juillet 2014

La Pologne est le premier pays de l’Union européenne (UE) à être déclaré complice des États-Unis concernant la restitution, la détention secrète et la torture de personnes soupçonnées d’actes terroristes, a déclaré Amnesty International jeudi 24 juillet, accueillant avec satisfaction deux arrêts historiques rendus ce jour en faveur des droits humains. 

Jeudi 24 juillet 2014

Les autorités irlandaises doivent prendre d’urgence des mesures pour rendre les lois sur l’avortement du pays, actuellement déficientes, conformes aux obligations qui sont les leurs au regard du droit international relatif aux droits humains, a déclaré Amnesty International après que le Comité des droits de l’homme des Nations unies eut critiqué en termes virulents la position de l’Irlande sur l’avortement. 

Mercredi 23 juillet 2014

Un migrant en situation irrégulière ayant été arrêté et torturé par la police et l'armée mexicaines fait actuellement l'objet de poursuites injustes en raison de son appartenance ethnique, et doit être libéré immédiatement et sans condition, a déclaré Amnesty International mercredi 23 juillet en l'adoptant comme prisonnier d'opinion.

Mardi 22 juillet 2014

Le gouvernement gambien doit abolir les lois et pratiques draconiennes à l’origine de deux décennies de violations généralisées des droits humains, a déclaré Amnesty International en se joignant à d’autres groupes de défense des droits fondamentaux pour une journée mondiale d’action marquant les 20 années écoulées depuis que le président Jammeh s’est arrogé le pouvoir.

Mardi 22 juillet 2014

Le nouveau président indonésien, Joko Widodo, doit tenir les promesses faites durant sa campagne concernant l'amélioration de la situation des droits humains dans son pays, a déclaré Amnesty International.

Lundi 21 juillet 2014

Les bombardements de logements civils dans plusieurs zones de la bande de Gaza et les tirs contre un hôpital viennent s’ajouter à la liste de crimes de guerre présumés qui doivent faire l’objet d’urgence d’une enquête internationale indépendante, a déclaré Amnesty International.

Lundi 21 juillet 2014

Lundi 21 juillet, quatre organisations russes de défense des droits humains et une organisation de défense de l’environnement ont été enregistrées par le ministère de la Justice comme « agents de l’étranger », nouveau signe de la mainmise croissante des autorités sur la liberté d’expression.

Lundi 21 juillet 2014

Avant qu’Amnesty International et d’autres organisations n’interviennent dans l’affaire de la « restitution » du ressortissant libyen Abdel Hakim Belhaj, Amnesty International attire l’attention sur le fait que le gouvernement britannique cherche actuellement ses derniers moyens de défense dans cette affaire.

Lundi 21 juillet 2014

Amnesty International demande aux délégués présents lors des pourparlers sur la Réconciliation nationale en République centrafricaine prévus du 21 au 23 juillet à Brazzaville, en République du Congo, de veiller à ce que les discussions ne débouchent pas sur l’impunité pour les crimes de guerre, les crimes contre l’humanité et les graves violations des droits humains commis en République centrafricaine. Les auteurs présumés de crimes relevant du droit international ne doivent pas se servir de ce forum pour perpétuer la culture de l’impunité dans le pays.

Vendredi 18 juillet 2014
L'offensive terrestre lancée par Israël dans la bande de Gaza, qui a commencé dans la nuit de jeudi 17 juillet après 10 jours d'attaques menées par les forces israéliennes et des groupes palestiniens armés, souligne la nécessité pour la communauté internationale d'agir de toute urgence afin de protéger les civils, à Gaza comme en Israël, de nouveaux crimes de guerre commis par les deux camps, a déclaré Amnesty International vendredi 18 juillet.