Éducation aux droits humains

Amnesty International considère que l'éducation aux droits humains permet de s'attaquer aux causes sous-jacentes des atteintes aux droits humains, d'empêcher que des violations ne soient commises, de combattre la discrimination, de promouvoir l'égalité et de renforcer la participation de chacun aux processus de prises de décisions.

QU'EST-CE QUE L'ÉDUCATION AUX DROITS HUMAINS ?

Définition qu'Amnesty International donne de l'éducation aux droits humains :

L'éducation aux droits humains est une activité volontaire et participative visant à donner aux personnes, groupes et associations les moyens d'agir grâce à l'acquisition de connaissances, de compétences et d'attitudes conformes aux principes relatifs aux droits humains universellement reconnus.

En tant que processus à moyen et long terme, l'éducation aux droits humains cherche à développer et à intégrer les dimensions cognitives, affectives et psychologiques liées aux droits humains – et notamment l'esprit critique. Son objectif est de créer une culture qui favorise le respect des droits humains pour tous et l'action visant à les défendre et à les promouvoir.

Cette éducation constitue une méthode internationalement reconnue de promotion des droits fondamentaux à l'échelle locale, nationale et mondiale dans toutes les tranches de la population.

L'éducation aux droits humains peut également jouer un rôle vital dans l'élaboration de structures sociales pour accompagner la démocratie participative et la résolution de conflit ; elle peut donner une compréhension commune de la manière d'aborder les différences politiques et sociales de manière équitable et de respecter la diversité culturelle.