Programme Action et éducation en matière de droits humains

Représentation de théâtre de la section marocaine d'Amnesty International pour la troisième Journée mondiale pour le Darfour.

Représentation de théâtre de la section marocaine d'Amnesty International pour la troisième Journée mondiale pour le Darfour.

© Zoulikha


Le programme Action et éducation en matière de droits humains est une initiative internationale d'éducation aux droits humains (EDH) lancée il y a dix ans par la section norvégienne d'Amnesty International. Financé par le Téléthon norvégien de 1999, il s'appuie sur les réussites et les échecs du programme Teaching for freedom, mené dans les années 1990.

Treize bureaux nationaux d'Amnesty International ont élaboré des projets d'EDH dans le cadre de ce programme : dix projets à long terme ont ainsi vu le jour en Afrique du Sud, en Israël, en Malaisie, au Maroc, en Moldavie, en Pologne, en Russie, en Slovénie, en Thaïlande et en Turquie. Par ailleurs, l'Argentine, l'Inde et le Mexique ont mis en place des projets à court terme.

EN QUOI CONSISTE LE PROGRAMME ACTION ET ÉDUCATION EN MATIÈRE DE DROITS HUMAINS ?

En se fondant sur une évaluation des besoins, défis et possibilités de chaque pays participant, les partenaires abordent certaines questions relatives aux droits humains par le biais de l'EDH. Il s'agit notamment des droits des femmes, des droits économiques, sociaux et culturels, des droits des enfants, de la protection juridique, de la liberté d'expression, de la discrimination et de la xénophobie.

Ce programme repose sur la formation de « multiplicateurs » au service de l'EDH – terme qui désigne les personnes qui sont en mesure d'influencer un public plus large ou des groupes grâce aux rôles ou aux fonctions qu'elles occupent au sein de la société – et permet aux partenaires d'induire un impact positif sur les droits fondamentaux et de contribuer à la réalisation de l'un des objectifs d'Amnesty International : l'émergence d'une culture des droits humains partout dans le monde.

QUEL IMPACT A-T-IL ?

Grâce à ce programme, des milliers de personnes ont acquis les compétences et le pouvoir de faire respecter leurs droits et ceux des autres. Les méthodes d'intégration des droits humains à l'enseignement scolaire ont fait entrer ces considérations dans les classes et une nouvelle documentation relative à l'EDH a été produite. Par ailleurs, Amnesty International a collaboré avec les gouvernements de certains pays participants afin que les droits fondamentaux apparaissent dans les programmes scolaires.

En partenariat avec des ONG et des organisations locales, Amnesty International a permis aux populations concernées d'acquérir leur autonomie et aux jeunes de s'engager dans la défense des droits humains. Au travers du programme Action et éducation en matière de droits humains, Amnesty International a pu toucher de nouveaux publics et les impliquer dans l'EDH : c'est notamment le cas des populations marginalisées, des dignitaires religieux et des agents chargés de l'application des lois.

Des « multiplicateurs » ont été formés et soutenus par le biais des réseaux EDH, qui contribuent au renforcement des capacités et encouragent les échanges au sujet des bonnes pratiques.

Le programme Action et éducation en matière de droits humains est un projet unique, à long terme, qui permet à Amnesty International de renforcer les capacités dans le domaine de l'EDH, de développer la coopération et les partenariats avec les ONG et gouvernements locaux, et de créer un réseau de « multiplicateurs » capables d'influencer positivement leur entourage.

Pour en savoir plus sur ce programme, veuillez contacter la section norvégienne d'Amnesty International.