Cameroun. Peu de progrès en matière de droits humains malgré les promesses. Informations soumises par Amnesty International pour l'Examen périodique universel de l'ONU en avril-mai 2013

Cameroun. Peu de progrès en matière de droits humains malgré les promesses. Informations soumises par Amnesty International pour l'Examen périodique universel de l'ONU en avril-mai 2013

Télécharger :
Index AI : AFR 17/002/2012
Date de publication : 1 octobre 2012
Catégorie(s) : Cameroun

Dans cette communication, Amnesty International expose ses préoccupations quant à l’absence de mise en œuvre des recommandations accueillies favorablement par le gouvernement du Cameroun lors de son premier examen en 2009. Les progrès qui ont été réalisés sont négligeables en ce qui concerne presque tous les problèmes soulevés. L’organisation exprime également son inquiétude au sujet des actuelles violations des droits à la liberté d’expression et d’association, de la peine de mort et de l’impunité qui règne pour les atteintes aux droits humains. Les défenseurs des droits humains, les opposants au gouvernement, les personnes lesbiennes, gays, bisexuelles, transgenres et intersexuées (LGBTI) ainsi que les personnes qui participent à des activités politiques pacifiques sont particulièrement en danger.


Ce document est également disponible en :

Anglais :