Ghana. Amnesty International se félicite du soutien du Ghana aux recommandations visant à améliorer les conditions de vie carcérales et à réduire la surpopulation dans les prisons, mais déplore le rejet par ce pays des recommandations visant à dépénaliser les relations homosexuelles, ainsi qu'à lutter contre le climat d'homophobie et les discriminations envers les lesbiennes, gays, personnes bisexuelles et transgenres (LGBT)

Ghana. Amnesty International se félicite du soutien du Ghana aux recommandations visant à améliorer les conditions de vie carcérales et à réduire la surpopulation dans les prisons, mais déplore le rejet par ce pays des recommandations visant à dépénaliser les relations homosexuelles, ainsi qu'à lutter contre le climat d'homophobie et les discriminations envers les lesbiennes, gays, personnes bisexuelles et transgenres (LGBT)

Télécharger :
Index AI : AFR 28/001/2013
Date de publication : 20 mars 2013
Catégorie(s) : Ghana

Le Conseil des droits de l’homme adopte les conclusions de l’Examen périodique universel (EPU) sur le Ghana.


Ce document est également disponible en :

Anglais :