Japon. Amnesty International se félicite que le Japon ait accepté les recommandations visant à mettre en place une institution nationale des droits humains, conformément aux Principes de Paris, mais regrette que le pays ait rejeté les recommandations concernant l'abolition de la peine de mort

Japon. Amnesty International se félicite que le Japon ait accepté les recommandations visant à mettre en place une institution nationale des droits humains, conformément aux Principes de Paris, mais regrette que le pays ait rejeté les recommandations concernant l'abolition de la peine de mort

Télécharger :
Index AI : ASA 22/004/2013
Date de publication : 14 mars 2013
Catégorie(s) : Japon

Le Conseil des droits de l'homme adopte les documents finals résultant de l'Examen périodique universel (EPU) s'agissant du Japon.


Ce document est également disponible en :

Anglais :