Rapport 2013
La situation des droits humains dans le monde
Tous les articles dans toutes les langues:EnglishFrançaisEspañolاللغة العربية

Amnesty International est le plus grand mouvement de défense des droits humains au monde, avec plus de 3 millions de membres dans plus de 150 pays.
L'organisation œuvre pour faire cesser les atteintes aux droits humains en mobilisant l'opinion publique pour qu'elle fasse pression sur les gouvernements, les groupes politiques armés, les entreprises et les organisations intergouvernementales.
Amnesty International s'appuie uniquement sur le soutien de ses membres et du grand public. Il s'agit d'une organisation indépendante de tout gouvernement, de toute idéologie politique, de tout intérêt économique et de toute religion.
Amnesty International ne soutient ni ne rejette aucun gouvernement ni système politique, pas plus qu'elle ne défend ni ne repousse les convictions des personnes dont elle tente de défendre les droits.

Amnesty International a débuté en 1961, lorsqu'un avocat britannique, Peter Benenson, a publié dans le journal The Observer un article intitulé Les prisonniers oubliés, dans lequel il protestait contre le traitement réservé à deux militants politiques portugais.
Repris dans des journaux à différents endroits du monde, cet article a été l'élément déclencheur de l'« Appel de 1961 pour une amnistie » Lors d'une réunion internationale tenue pendant cet été là, est créé un « mouvement international permanent de défense de la liberté d'opinion et de religion », connu aujourd'hui sous le nom d'Amnesty International.
Depuis un petit bureau du cabinet d'avocat où travaillait Peter Benenson à Londres, le mouvement a commencé à croître en militant pour le respect des droits des « prisonniers d'opinion », des militants et des plus vulnérables de toute la planète.
Aujourd'hui, Amnesty International compte plus de trois millions de membres répartis dans presque tous les pays du monde.

Amnesty International utilise une combinaison de ressources pour mener campagne en faveur des droits humains.
Ses équipes de recherche surveillent ce qui se passe dans le monde et rassemblent des informations lors de missions sur le terrain et par le biais de contacts dans les différentes régions du monde.
Ses responsables de campagnes organisent des actions autour de cas individuels de personnes en danger ainsi que des campagnes plus générales visant à faire reconnaître et respecter les droits humains.
Ses responsables du lobbying travaillent aux niveaux national et international avec des particuliers et des organisations - des bureaux régionaux jusqu'aux Nations unies - pour faire prendre conscience dans chaque pays de l'importance des droits de tous.
Et, surtout, les membres d'Amnesty International œuvrent pour les droits humains par le biais du marathon des lettres ; d'actions en ligne ou sur le terrain ; de manifestations ; de rassemblements silencieux, et de pressions exercées directement sur ceux qui sont au pouvoir.

Amnesty International est un mouvement démocratique dont l'action est façonnée activement par les membres qui le composent partout dans le monde.
Les membres élisent un comité qui est responsable de la gestion générale de l'organisation.
Amnesty International a 80 bureaux, appelés « sections », dans le monde et son Secrétariat international se trouve à Londres, au Royaume-Uni. Ces sections travaillent sur les thèmes et les campagnes adoptés par l'ensemble du mouvement, mais elles agissent de manière indépendante, ce qui leur permet de prendre en compte les spécificités de leur pays et de leur population.

Amnesty International est en définitive dirigée par ses trois millions de membres.
Constitué de neuf personnes élues par des membres lors du Conseil international, qui se réunit tous les deux ans, le Comité exécutif international (CEI) accompagne, guide et oriente le mouvement.
Le CEI veille à ce que l'organisation fonctionne de manière efficace, juste et transparente. Il supervise la mise en œuvre des plans stratégiques, veille au bon équilibre financier de l'organisation et conduit les différentes sections et structures d'Amnesty International.
Le CEI prend les décisions au niveau international et veille à ce que l'action d'Amnesty International soit conforme à ses Statuts.
Le CEI nomme et dirige le secrétaire général d'Amnesty International, qui est responsable de la bonne marche du mouvement. Le secrétaire général est le conseiller politique et le porte-parole en chef du mouvement, il est à la tête du Secrétariat international.
Le CEI envoie régulièrement à l'ensemble du mouvement des rapports sur ses priorités, délibérations et décisions, y compris des rapports financiers et budgétaires.

Amnesty International est soutenue en tout premier lieu par des particuliers du monde entier.
Ces dons de particuliers permettent à Amnesty International de rester totalement indépendante vis-à-vis des gouvernements, des idéologies politiques, des intérêts économiques et des religions.
Pour mener son travail de recherche sur les droits humains, l'organisation ne sollicite ni n'accepte aucun fonds provenant de gouvernements ou de partis politiques, et elle n'accepte de soutien que de la part d'entreprises triées sur le volet.

Amnesty International propose régulièrement des emplois pour des personnes qui cherchent à participer activement à la lutte en faveur des droits humains dans le monde.
L'organisation est toujours à la recherche de personnes motivées prêtes à travailler activement au sein du mouvement, et cherche également des stagiaires et des bénévoles enthousiastes et déterminés.
Et, bien sûr, tout le monde peut devenir membre d'Amnesty International et faire ce qui est le plus important : agir au sein du plus grand mouvement de défense des droits humains au monde.

Amnesty International a des bureaux dans plus de 80 pays et défend les droits humains de tous dans bien d'autres pays encore.
Pour devenir membre, faire un don, ou vous proposer comme bénévole, choisissez le bureau dont vous dépendez en utilisant la recherche par pays en haut de cette page.
Si vous avez des préoccupations concernant les droits humains dans un pays spécifique, contactez le Secrétariat international.

Bureau de presse international

Téléphone : +44 (0) 20 7413 5566
9h30 - 17h00 TU lundi - vendredi
Téléphone : +44 (0) 777 847 2126
24 h / 24
Fax : +44 (0) 20 7413 5835
Bureau de presse international
Peter Benenson House
1 Easton Street
London
WC1X 0DW
Royaume-Uni
Suivez le Bureau de presse international sur Twitter
@amnestypress