Rapport 2013
La situation des droits humains dans le monde

15 mai 2009

La Lettonie donne son feu vert à la Baltic Pride

La Lettonie donne son feu vert à la Baltic Pride
La Baltic Pride (Marche des fiertés des pays baltes) devant se dérouler le samedi 16 mai à Riga (Lettonie) aura bien lieu, après la levée le matin du 15 mai d’une interdiction pesant sur celle-ci.

Jeudi 14 mai, le conseil municipal de Riga avait révoqué l’autorisation de la Marche, organisée par l’organisation lettonne Mozaika, la Ligue gay lituanienne et la Jeunesse gay estonienne.

Les organisateurs ont fait une requête en injonction auprès de la justice et se sont vu accorder une audience le 15 mai à 10 heures au tribunal municipal de Riga, qui a ensuite annulé la décision d'interdire la Marche.

Amnesty International salue ce geste.

« Nous sommes heureux que l’état de droit ait triomphé, a déclaré David Diaz-Jogeix, directeur adjoint du programme Europe et Asie centrale d’Amnesty International, s’exprimant depuis Riga. Nous avons bon espoir que les autorités lettones protègent le droit à la liberté de réunion et d’expression lors de la Baltic Pride de samedi, conformément à leurs obligations internationales et européennes en matière de droits humains ».

Plus de 70 militants d’Amnesty International en provenance de 23 pays d’Europe comptent se rendre à Riga pour participer à la Marche et aux événements connexes.

La Marche des fiertés des pays baltes avait été autorisée par la commission Réunions, marches et manifestations du conseil municipal de Riga le 8 mai, après que plusieurs accords eurent été conclus entre les organisateurs, le conseil municipal et la police sur le parcours de la manifestation et les mesures à prendre en matière de sécurité.

Mercredi 13 mai, une majorité des membres du conseil municipal de Riga ont signé une lettre ouverte au directeur du conseil, Andris Grinbergs, lui demandant d’annuler l’autorisation de la Marche au motif que cet événement était indécent et constituait une menace à la sécurité publique.

Les conseillers municipaux signataires de cette lettre ont indiqué que si le directeur du conseil n'avait pas annulé la décision d'autoriser la Baltic Pride avant jeudi 14 mai à 16 heures, ils chercheraient à en obtenir l'annulation par vote du conseil municipal.

D’autres manifestations similaires, qui devaient avoir lieu les 16 et 17 mai en Russie et en Ukraine, ont été annulées.

Une marche devant se dérouler samedi 16 mai à Moscou, en Russie, a été interdite pour la quatrième année consécutive. Un porte-parole du maire de Moscou aurait dit que les organisateurs de défilés de lesbiennes, gays, personnes bisexuelles et transgenres (LGBT) ont pour objectif « non seulement de détruire certains des fondements moraux de notre société, mais également de délibérément causer des troubles, susceptibles de menacer la vie et la sécurité des Moscovites et des personnes de passage dans la ville. »

Des membres du mouvement LGBT à Moscou menacent de mener l’action prévue le 16 mai, qu’ils reçoivent la permission de le faire ou non. Les autorités déclarent qu’aucun défilé gay n’a eu ni n’aura lieu à Moscou.

Le défilé moscovite est censé coïncider avec la finale du concours Eurovision de la chanson, qui se déroule également à Moscou ce samedi. Le candidat des Pays-Bas à ce concours, le chanteur de variétés Gordon, a annoncé qu’il refuserait de monter sur scène si la police russe réprimait violemment la marche.

Les autorités municipales de la ville de Mykolaiv, en Ukraine, ont pour la deuxième année de suite interdit aux groupes LGBT d’organiser des manifestations dans le cadre d’un festival « Printemps Arc-en-ciel 2009 ». Les organisateurs prévoyaient de commémorer la Journée internationale contre l’homophobie le dimanche 17 mai.

Les autorités municipales, dans un message à l’Association des gays, lesbiennes et bisexuels de Mykolaiv, a déclaré que « la tenue de cet événement porte en germe un risque d’agitation sociale ; elle fragiliserait la paix et l'ordre public, et donnerait lieu à des affrontements et des oppositions majeurs. »

Le tribunal administratif central de Mykolaiv a rendu jeudi 14 à midi une décision confirmant l’interdiction du Festival Printemps Arc-en-ciel.

Pour en savoir plus :

Amnesty International donnera en ligne dès vendredi des nouvelles des événements qui se déroulent à Riga : restez informés en consultant le blog livewire.amnesty.org et Twitter (AmnestyOnline).

Lettonie : la Baltic Pride a été interdite (nouvelle, 14 mai 2009)
Lettonie : menaces sur la Baltic Pride (nouvelle, 13 mai 2009)
Les droits des gays menacés en Europe de l'Est (nouvelle, 5 juin 2008)

Thème

Militants 
Discrimination 
Application des lois 
Procès et systèmes juridiques 

Pays

Albanie 
Estonie 
Lettonie 
Lituanie 

Région ou pays

Europe et Asie centrale 

@amnestyonline sur Twitter

Nouvelles

21 août 2014

Les mineurs accusés d’être des membres de groupes armés dans le cadre du conflit qui perdure au Mali croupissent dans des prisons pour adultes, tandis que les violations des... Pour en savoir plus »

11 août 2014

Les familles de milliers de civils afghans tués par les forces américaines et de l’OTAN en Afghanistan ont été privées de justice, écrit Amnesty International dans un nouveau... Pour en savoir plus »

11 août 2014

Les familles de milliers de civils afghans tués par les forces américaines et de l’OTAN en Afghanistan ont été privées de justice, écrit Amnesty International dans un nouveau... Pour en savoir plus »

06 août 2014

Oleg Liachko, député et ancien candidat à l'élection présidentielle, place en « détention » – enlève, en réalité – et maltraite des personnes dans tout l'... Pour en savoir plus »

19 août 2014

La reprise des frappes aériennes israéliennes et des tirs de roquettes en provenance de Gaza souligne à quel point il est important de permettre aux groupes de défense des... Pour en savoir plus »