Rapport 2013
La situation des droits humains dans le monde

12 décembre 2007

Poèmes de Guantánamo

Poèmes de Guantánamo

« Ô Père, qu’elle est injuste cette prison!
Les montagnes pleurent de tant d’iniquité;
Je n’ai commis aucun crime, je ne suis coupable de rien;
J’étais un lion;
On m’a vendu comme l’agneau à sacrifier. »


Ces lignes sont tirées d’un poème qu’Abdulla Thani Faris al Anazi a écrit à Guantánamo.

Ce dernier, un Saoudien, a été arrêté en Afghanistan alors qu’il venait de subir une amputation d’une jambe, et remis aux forces américaines par des chasseurs de primes. Il a été détenu à Guantánamo de 2002 à 2007, sans savoir s’il serait libéré un jour et sans aucune perspective de procès équitable. Comme un grand nombre de ses codétenus, il a commencé à écrire des poèmes pour exprimer son angoisse face à l’injustice de sa situation.

Les autorités américaines ont longtemps cherché à étouffer la voix des individus qu’elles maintiennent en détention illégale. Durant leur première année à Guantánamo, beaucoup de détenus n’avaient pas droit à un stylo ni à du papier, si bien que certains écrivaient des fragments de poèmes sur des gobelets en polystyrène, qu’ils faisaient passer de cellule en cellule. À partir de 2002, certains détenus ont eu droit à des fournitures pour écrire. La plupart des textes risquent toutefois de ne jamais être rendus publics, car l’armée américaine refuse de les déclassifier pour qu’ils puissent être diffusés à l’extérieur du camp. Les responsables militaires affirment que les poèmes «présentent un risque particulier» pour la sécurité nationale à cause de leurs «contenu et format».

Quelques-uns des poèmes dont la diffusion a été autorisée ont été réunis dans le livre d’un avocat, Marc Falkoff, qui représente 17 détenus de Guantánamo. Grâce à ces poèmes, les détenus de Guantánamo, dont beaucoup se trouvent toujours dans ce camp, ont pu décrire leurs pensées et leurs sentiments avec leurs propres mots.

Pour en savoir plus sur le livre et commander un exemplaire en ligne (en anglais)

Pour en savoir plus :


Thème

Disparitions et enlèvements 
Conditions de détention 
Torture et mauvais traitements 

Région ou pays

Moyen-Orient et Afrique du Nord 
Amériques 

Pays

Royaume-Uni 
États-Unis 

Campagnes

Pas de sécurité sans droits humains 

@amnestyonline sur Twitter

Nouvelles

22 juillet 2014

Le gouvernement gambien doit abolir les lois et pratiques draconiennes à l’origine de deux décennies de violations généralisées des droits humains, a déclaré Amnesty... Pour en savoir plus »

05 juin 2014

Les manifestants descendant dans la rue au Brésil durant la Coupe du monde risquent d’être victimes de violences policières et militaires aveugles, les autorités renforçant les... Pour en savoir plus »

03 juin 2014

Dans la deuxième partie de cette série en deux volets, deux personnes dont le nom figurait sur la liste des « personnes les plus recherchées » en Chine pour leur rôle dans le... Pour en savoir plus »

11 juillet 2014

Sasha, militant pro-ukrainien âgé de 19 ans, a été enlevé par des séparatistes à Louhansk et frappé à maintes reprises pendant 24 heures.

Pour en savoir plus »
25 juillet 2014

Des experts d'Amnesty International répondent à certaines des questions soulevées par le conflit Israël/Gaza.

Pour en savoir plus »