Rapport 2013
La situation des droits humains dans le monde

24 septembre 2009

Des gouvernements s'engagent à défendre les droits économiques, sociaux et culturels

Des gouvernements s'engagent à défendre les droits économiques, sociaux et culturels
Une vingtaine d'États ont commencé à signer jeudi 24 septembre aux Nations unies, à New York, un accord international portant sur les violations des droits économiques, sociaux et culturels. Le Protocole facultatif sur les droits économiques, sociaux et culturels établit le premier mécanisme donnant aux personnes dont ces droits ont été violés la possibilité d'en appeler à la justice internationale.


De nombreuses personnes dans le monde, et en particulier celles qui vivent dans la pauvreté et font l'objet de discrimination, sont privées de leurs droits économiques, sociaux et culturels et ne peuvent pas faire intervenir la justice de leur pays à ce sujet. Le Protocole facultatif leur permettra de chercher à obtenir justice au niveau international ; il soutiendra également les efforts menés dans les différents pays pour que les victimes disposent de recours utiles.

« La justice pour les personnes dont les droits économiques, sociaux et culturels sont violés a franchi un grand pas en avant aujourd'hui », a déclaré Muthoni Wanyeki de la Commission kényane des droits humains. Représentant une coalition de plus de 300 organisations non gouvernementales (dont Amnesty International) qui militent en faveur du Protocole facultatif, Muthoni Wanyeki participe à la Cérémonie des traités au siège des Nations unies à New York.

« La Coalition se félicite de ce premier pas significatif vers un soutien universel de ce mécanisme historique. Une pétition internationale a été signée par 33 794 personnes et ONG de 111 pays pour demander à tous les États, habilités à le faire, à devenir parties au Protocole facultatif. »

Les États suivants ont signé le Protocole facultatif : Argentine, Belgique, Chili, Équateur, Espagne, Finlande, Gabon, Ghana, Guatemala, Îles Salomon, Luxembourg, Mali, Monténégro, Pays-Bas, Portugal, Sénégal, Slovaquie, Slovénie, Ukraine et Uruguay.

Pour en savoir plus :

Accès à la justice pour toutes les victimes de violations des droits inscrits dans le PIDESC (bonne nouvelle, 11 décembre 2009)
Les Nations unies adoptent un texte essentiel pour les droits économiques, sociaux et culturels (bonne nouvelle, 19 novembre 2008)

Thème

Droits économiques, sociaux et culturels 

Campagnes

Exigeons la dignité 

@amnestyonline sur Twitter

Nouvelles

15 décembre 2014

Militante exemplaire, Maria Shongwe a surmonté un certain nombre d’obstacles auxquels sont confrontées de nombreuses femmes et jeunes filles en Afrique du Sud, notamment... Pour en savoir plus »

16 décembre 2014

Chelsea Manning purge une peine de 35 ans de prison pour avoir communiqué des informations confidentielles du gouvernement américain au site Internet Wikileaks. Depuis sa... Pour en savoir plus »

08 décembre 2014

Une démarche généreuse a transformé l’ouvrière chinoise Liu Ping en militante anticorruption acharnée. Liao Minyue, sa fille, raconte ce qui s’est passé.

 

Pour en savoir plus »
11 décembre 2014

Le commandant de sous-marin John Remø prenait soin de dissimuler toutes les preuves, cachant les vêtements de femme à la cave. Ce n’est qu’au bout de 30 ans que le... Pour en savoir plus »

12 décembre 2014

L’avocat Mohammed al Roken a été condamné à 10 ans d’emprisonnement en juillet 2013 à la suite d’une vague de répression contre les militants politiques et les... Pour en savoir plus »