Rapport 2013
La situation des droits humains dans le monde

22 juin 2009

Succès record pour la semaine d'action en faveur d'un traité sur le commerce des armes

Succès record pour la semaine d'action en faveur d'un traité sur le commerce des armes
La semaine dernière, dans un grand nombre de pays, des militants ont participé à la semaine d'action mondiale qui vise à attirer l'attention sur la nécessité d'un traité sur le commerce des armes (TCA) efficace.

Dans plus de 90 pays des organisations non gouvernementales (ONG) ont ainsi organisé des activités pour sensibiliser le public à la nécessité d'un tel traité, en soulignant le coût humain toujours croissant de la violence armée. Plus de 30 sections d'Amnesty International ont participé à la plus importante semaine d'action jamais organisée depuis le lancement de la campagne pour le contrôle des armes, il y a huit ans.

D'après une étude récente des Nations unies et du projet Small Arms Survey, la violence armée tue chaque année plus de 700 000 personnes. Cette violence armée provoque aussi le déplacement de millions de personnes victimes d'atteintes à leurs droits fondamentaux. Le commerce irresponsable des armes et des munitions contribue de façon majeure à cette tragédie qui se perpétue.

Amnesty International, en partenariat avec d'autres organisations, a exhorté les gouvernements à inclure dans le TCA des critères relatifs aux droits humains, et plusieurs sénateurs américains ont écrit à Hilary Clinton pour lui demander de modifier la position des États-Unis au sujet d'un tel traité. Les États-Unis sont actuellement le seul pays opposé au projet de TCA. Par ailleurs, la campagne Désarmer la violence domestique a été lancée dans 24 pays.

La semaine d'action qui a eu lieu cette année a rassemblé des ONG de tous les continents, et elle a été marquée par des manifestations, des rassemblements publics, le lancement de pétitions, des concerts, des actions militantes s'adressant à un large public, et par des réunions avec des responsables gouvernementaux.

Ainsi, le 15 juin, lors d'un débat très animé, 150 étudiants sympathisants d'Amnesty International ont soumis des ministres et diplomates du Royaume-Uni à un questionnaire sous forme de jeu portant sur le processus de création d'un traité efficace basé sur le droit international relatif aux droits humains et le droit international humanitaire ; ils et se sont engagés à poursuivre leur campagne en faveur d'un contrôle renforcé sur les armes.

Amnesty International Venezuela a utilisé pour sa campagne une bougie représentant une arme à feu, et réuni des signatures pour une pétition demandant au gouvernement vénézuélien de soutenir la création d'un TCA efficace et de renforcer la législation du pays sur les armes à feu. Des membres d'Amnesty International au Népal ont défilé et rassemblé des signatures pour soutenir la création d'un TCA efficace.

Dans de nombreux pays, les sections nationales d'Amnesty International et d'autres ONG ont mené campagne pour que soit créé un traité sur le commerce des armes efficace, fondé sur le droit international relatif aux droits humains et le droit international humanitaire et couvrant tous les types de transfert et de transaction portant sur des munitions et des armes classiques.

Amnesty International et ses partenaires poursuivront en juillet leur travail de pression auprès du groupe de travail à composition non limitée sur le TCA des Nations unies lorsqu'il se réunira à New York pour discuter du contenu du traité. Cette semaine d'action a offert une occasion en or pour un travail de campagne auprès des gouvernements dans la perspective de cette réunion.

Thème

Conflit armé 
Groupes armés 
Équipement militaire, de sécurité et de police 

Campagnes

Contrôle des armes et droits humains 

@amnestyonline sur Twitter

Nouvelles

15 décembre 2014

Militante exemplaire, Maria Shongwe a surmonté un certain nombre d’obstacles auxquels sont confrontées de nombreuses femmes et jeunes filles en Afrique du Sud, notamment... Pour en savoir plus »

16 décembre 2014

Chelsea Manning purge une peine de 35 ans de prison pour avoir communiqué des informations confidentielles du gouvernement américain au site Internet Wikileaks. Depuis sa... Pour en savoir plus »

08 décembre 2014

Une démarche généreuse a transformé l’ouvrière chinoise Liu Ping en militante anticorruption acharnée. Liao Minyue, sa fille, raconte ce qui s’est passé.

 

Pour en savoir plus »
11 décembre 2014

Le commandant de sous-marin John Remø prenait soin de dissimuler toutes les preuves, cachant les vêtements de femme à la cave. Ce n’est qu’au bout de 30 ans que le... Pour en savoir plus »

12 décembre 2014

L’avocat Mohammed al Roken a été condamné à 10 ans d’emprisonnement en juillet 2013 à la suite d’une vague de répression contre les militants politiques et les... Pour en savoir plus »